AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tumulghor
Dieu des Chênes et
des Arbres anciens
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   Ven 9 Mai - 0:36



  

Tumulghor

  
Dieu Supérieur du Silraen, Dieu des Chênes et Arbres anciens.

  
HISTOIRE

Aux confins des Hauts Bois silraeni, se dressait un arbre bicentenaire solitaire situé en bordure d’un ravin dominant un affluent en contrebas. Ici la terre désunie semblait former une frontière naturelle que seules d’imposantes créatures pourraient traverser. Le feuillu ainsi campé avait, par la force de l’âge et le poids des années gagné en majesté, dominant ses pairs alentours mais avec une triste contrepartie. En effet, celui-ci s’inclinait par l’action de l’érosion naturelle causée par les pluies diluviennes des saisons précédentes. Le sol peinait à soutenir son hôte qui tant bien que mal recherchait à se hisser vers le ciel, branches finement tendues à travers la canopée, racines se découvrant davantage mois après mois.

Une retraite bloemienne de Meruwan le mena non loin du végétal en sursis et, lorsque celui-ci l’aperçu, l’approcha avec toute la prestance du divin. Ses écailles émeraude luisaient malgré la mousse les recouvrant lorsque celles-ci rencontraient les rayons dardant de l’astre solaire. Il observa patiemment le solitaire, touché par un sentiment de compassion. Malgré le fait que le végétal ne pouvait s’exprimer comme le commun des mortels, le gardien primal ressentit une forte volonté et une ténacité certaine dans la sève de cet arbre. Meruwan tendit une patte et griffa le feuillu. La marque laissée prenant la forme de trois stries parallèles palpita avant de s’étendre sur toute la longueur du tronc jusqu’à dessiner divers motifs complexes qui s’étendirent de part et d’autre de l’arbre. Peu après, un grondement sourd se manifesta, précédant le craquèlement du bois. Les feuilles vinrent choir à même le sol tandis que les branches s’alignèrent au tronc. Les racines se délogèrent de leur lit terreux, se désolidarisant totalement du sol. Rapidement, le tronc se scinda alors que le reste du végétal subit des changements, laissant apparaître ce qui s'apparentait à un visage.

En un instant, des formes plus commodes à une identification type se révélèrent, l’ensemble prenant cohérence et semblant une créature humanoïde de taille imposante, parcourue de stries irradiant d’une lueur émeraude rappelant étrangement le reflet des écailles du Maître de Silraen. Des yeux d’ambres perçurent pour la première fois la lumière, n’étant plus la quête éternelle de la survie mais un délice dans lequel on se plongeait avec bonheur, agita membres et articulations sans que le vent ne dicte sa conduite. Meruwan redressa le cou et s’adressa solennellement à sa création, son regard emplit de douceur.

- Tu es dorénavant Tumulghor, Dieu des Chênes, des Arbres Anciens, et de la Prospérité, gardien de Silraen.

Le regard du géant s’embrasa, conscient du don de vie dont il avait hérité et du savoir que le dragon lui avait infusé. Ce dernier le salua en retour et prononça ces derniers mots.

- Veille sur ces bois, mon fils.

Meruwan déploya ses ailes et s’envola, les arbres se courbant pour lui laisser l’espace nécessaire à son ascension, sans émettre le moindre craquement, le bruissement des feuilles demeurant la seule conséquence audible de leur mouvement. La divinité disparut bientôt en silence, la scène ne comptant plus que le nouveau Dieu, tourné vers son ancien ancrage mis en valeur par un rayon solaire permanent. Aujourd’hui, c’est en ce lieu que l’on peut ponctuellement trouver Tumulghor en état de stase, écoutant avec bienveillance les prières des pèlerins. Des années plus tard, la multiplication des incursions Fugolls mena le gardien à provoquer directement Saphomoth. Ne parvenant à rivaliser seul face au Dieu de la Flétrissure, celui-ci fut vaincu, proche du repos éternel qui, grâce à l’intervention de Meruwan et Nodalie put être évité.



  

Identité


GROUPE :
Dieu Supérieur
RACE :
Dieu
ROYAUME :
Silraen
AFFILIATION :
Dieu des Chênes et Arbres Anciens, Millénaires, Centenaires, et de la Prospérité.
NAISSANCE :
Père : Meruwan
ÂGE :
2600 ans
SEXE :
Masculin

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES :


A la différence de la plupart de ses pairs le Dieu de la Prospérité représente allègrement le concept de force de la nature. Doté d’une force brute sans égale, il terrasse ceux qui osent menacer Silraen et ses résidents de ses poings dont on dit qu’ils fendent la terre et remodèlent les paysages. Si le Dieu ne fait pas figure de combattant agile, la robustesse de son corps comble cette lacune.

Malgré son statut de divinité, la nature même de son être fait qu’il craint les flammes et absorbe inexorablement les fluides tels que le poison.
CARACTÉRISTIQUES MAGIQUES :


Si le géant est doté d’une force redoutable, ses aptitudes de conjurateur ne sont pas en reste. Il est alors capable de créer des étendues forestières sans les prérequis naturels et ce de manière quasi instantanée. Cette aptitude se veut multi usages dans la mesure où il se servira au besoin de celle-ci au cours d’un affrontement pour immobiliser un adversaire à l’aide de racines ou enchevêtrements hétéroclites. Par ailleurs, il lui est possible de reconstituer son corps et de créer quelques armements simples à son échelle.

Enfin, Tumulghor est capable de créer des créatures vivantes et autonomes à son image, rappelant le plus souvent des bêtes locales –ou parfois des créations inédites - souvent utilisées en tant qu’intermédiaires dans le but de surveiller le domaine silraeni. Fâcheusement les sbires s’éteignent après quelques semaines pour laisser place à un organisme végétal juvénile.
AUTRES CARACTÉRISTIQUES :
 

Les stries présentes sur son corps irradient parfois d’une teinte émeraude. Ce phénomène ne trouve pas d’explication parmi les mortels puisque seuls quelques rares chanceux ont eu l’occasion de l’observer. Leur pulsation peut décrire un état émotionnel ou prévenir d’une prochaine montée en fureur si celles-ci cessent de battre et s’intensifient.
DESCRIPTION PHYSIQUE :
 

A l’image des autres feuillus, la divinité partage un corps de bois massif, rendu plus dense et résistant grâce aux bienfaits divins qui lui ont été insufflés. Haut de pas moins de douze mètres, ce mastodonte de Silraen dispose de larges épaules prolongées de bras pesants autour desquels apparaissent de multiples enchevêtrements de racines. La matière le composant est pâle non sans rappeler l’ivoire, assombrie par les mousses et vadrouilles au cœur du territoire primal tandis que de multiples spécimens d’arbustes et autres feuillus se développent ça-et-là sur son corps.

Ses mains trapues disposent de phalanges grossières au nombre de cinq pour chacune qui, lorsque resserrées semblent des étaux formant des béliers. Son visage rude au faciès vaguement humain est loin de disposer des atouts de la chair pour exprimer des émotions. Nonobstant, la plaque d’écorce semblant un heaume sur le crâne de Tumulghor est capable de quelques mouvements qui lui permettent de jouer sur son regard ambré, toujours sévère et intimidant. D’ailleurs, sa bouche souffre également de ce manque de souplesse propre aux autres espèces humanoïdes, ne détenant de lèvre, sa mâchoire inférieure étant seule capable de mouvements.

Dans certaines occasions, Tumulghor emploie une forme humaine qui lui permet de se fondre dans la masse si le besoin l’exige comme s’aventurer auprès de zones où la densité de la population est importante. Il apparaît alors simplement comme un rôdeur encapuchonné aux cheveux noirs, vêtu d’un tissu épais de sombre couleur, chaussant des bottes en cuir et ayant les avant-bras équipés de brassards de cette même matière. A des fins de crédibiliser le personnage, il exhibe un arc long, un carquois muni de flèches en fer ainsi qu'une épée courte dont la lame est muselée par un fourreau modeste. Il est amusant de constater que les émotions que ce visage humain transmet sont similaires à celles qu’il montre habituellement. A croire qu’il ne prend pas conscience des muscles qui lui permettraient une palette d’expressions plus fournie ; cependant son élocution est tout-à-fait normale sous cette forme, ce qui l’autorise à communiquer avec les mortels sans paraître à moitié fou ou tout bonnement attardé.
Spoiler:
 

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :
 

Si les bois ont une âme, Tumulghor est un cœur battant et sauvage qui se refuse à s’abandonner au laxisme de son père Meruwan ; ceci constituant la principale source de conflits entre les deux Dieux. Le géant contraste avec ce dernier de par son impulsivité ; la sève ne fait qu’un tour chez la divinité, se courrouçant à toute intrusion malsaine dans le domaine silraeni. Un être de grogne guidé par son engagement éternel de protecteur sylvestre et malheureusement sensible à la provocation.

Tumulghor n’est pourtant pas dénué de mansuétude, loin de là. Il porte une attention toute particulière au peuple silraeni, veille à ce que les étendues forestières abondent en ressources et apporte un souffle de vie aux espaces en déclin. Le Dieu des Chênes exerce son influence et sa passion pour les choses qui poussent n’a d’égal que sa propension à venir en aide à ses protégés. Lorsqu’il est apaisé, Tumulghor s’enracine au cœur des Hauts Bois qui l’ont vu naître, abandonnant sa nature divine pour entrer en communion avec la forêt et de là, sombre dans un sommeil apaisant.

Il arrive que des pèlerins s’aventurent dans les confins de ces étendues verdoyantes afin de rendre hommage à la divinité. Ceux parvenant jusqu’à lui trouvent une oreille attentive et parfois même, une réponse. Les plus braves qui osent approcher la créature et caresser le bois d’essence divine peuvent ressentir son souffle et communier au plus près de leur dieu.
SIGNE PARTICULIER :


La voix de Tumulghor est caverneuse, portante et son élocution lente – lorsqu’il adopte sa forme originelle. Cela peut amener à penser que la créature dispose de facultés mentales limitées bien que cette impression soit trompeuse. Selon certains contes, lorsqu’il exprime sa rage, la terre gronde sur des kilomètres, l’écho de la clameur se répandant durant de longues minutes sur tout le territoire, les arbres tressaillant à l’appel de leur protecteur. Durant cet instant, divinité et nature seraient en symbiose et Silraen toute entière serait éveillée.

À propos de vous

  


Et bien je ne saurais trop par où commencer, j’ai rejoint votre forum en recherchant un peu à l’aveuglette et, après épuisement de divers top-sites, j’ai enfin eu la chance de le croiser. Une des premières choses qui m’a attiré ? Le design. Certes cela peut paraître léger mais c’est un premier critère de sélection. Si je dois plisser les yeux pour lire un texte ou être condamné à la migraine après chaque visite, ma présence sera de courte durée. Après, le fait que le forum soit jeune et déjà fourni en contenus. La communauté se développe gentiment  et c’est la première fois que je me retrouve dans un univers où dieux et mortels peuvent se croiser. Le BG est construit et riche en possibilités. Certainement que le forum est perfectible, je verrais bien un post dédié à la chronologie générale de l’univers, histoire de situer clairement les événements et donc les consulter rapidement, avec la naissance des différents dieux et indication des événements marquants ; puis peut-être une carte représentant le monde connu, ce qui pourrait être une occasion de créer quelques petites bourgades et lieux dits supplémentaires. En tout cas, le travail fourni est déjà fantastique et pour cela, je vous tire mon chapeau que je n’ai pas.

Pour moi-même je pratique le RP depuis pas loin de 10 ans ponctué de diverses coupures lorsque sa forme changeait. Entre l’animation de serveurs de jeux, le développement de projets amateurs sous RPG Maker, mon soutien à divers membres de cette communauté de créateurs et quelques forums RPG, je me suis déjà un peu baladé. Avec la fermeture de mon ancien lieu de dévouement et une interruption de quelques mois, me revoilà à nouveau en selle. J’avouerai ne pas être capable de préciser un quelconque niveau d’écriture mais j’espère que le contenu que je mettrai en ligne vous contentera !

Côté passions, je pense que tout le monde ici partage à peu près la même culture du divertissement, le RP, les jeux de plateau style D&D, la musique (sur ce point, je suis un peu touche à tout à part le Rap. Mes morceaux du moment, des reprises Minecraft telles que Revenge et Fallen Kingdom que je vous recommande chaudement et divers OST comme ceux de Starbound, un jeu encore en développement, Okami et Dark Souls), le cinéma, et on s’en doutera avec ce qui précède, les jeux vidéo, majoritairement les RPG, jeux indépendants et quelques FPS de temps à autre mais c’est de plus en plus rare.

Par ailleurs, si vous avez la moindre interrogation ma porte vous est grande ouverte !


Test RP



Elle s’en était allée telle une vieille amie solitaire, silencieuse confidente décennies passées. Trépassée sans que l’on soit convié, le repos ne s’invitant que rarement à notre demande, visite prématurée à laquelle on ne se prépare que lorsqu’on l’appelle de ses vœux. Ce jour était marqué par la tristesse des cieux qui pleuraient en cordes diluviennes ; ce jour voyait les pentes tels des monts et monts devinrent pics insurmontables. Les séparations cruelles et le vide qu’elles laissent derrière nous, ces amies basculant de l’autre côté. Le géant se souvient sa robe d’argent matinale embellie par les rayons irisés de l’astre levant. Ses formes généreuses, uniques et délicates.
 
Tumulghor enjamba une rivière où s’abreuvaient quelques ruminants sauvages presque indifférents au passage de la divinité qui après tout n’avaient en connaissance de cause affaire qu’à l’un de leurs protecteurs. Son pas était visiblement pressé, le sol tremblant davantage qu’à l’accoutumée.  Il partait la rejoindre, désireux de trouver sa compagnie une dernière fois mais il n’y aurait point de confidence aujourd’hui, seulement le regret de n’avoir su prévenir l’extinction de la flamme qui l’animait, tiraillé par les préoccupations d’un être dont les responsabilités le menaient de part et d’autres de la contrée, confronté au sentiment d’indifférence d’un père et aux espérances d’un peuple malmené par les forces du Tolväar.
 
Plus rien ne comptait en cet instant à part le désir chaste de retrouver l’être de ses pensées. Le Dieu piétina un buisson, bouscula les feuillages, ignora un ruisseau, le regard porté vers l’horizon sans davantage de manières. Et enfin il la rejoignit, sa belle n’étant plus que l’ombre d’elle-même, creusée par la maladie, rongée, brisée, reposant vaincue sur la pierre sur laquelle elle trônait à chacune de ses visites. Tumulghor se pencha une dernière fois sur la bruyère, sèche et brulée par l’asphyxie et le manque de lumière, fatiguée par le poids de son centenaire. Il élagua la canopée de manière à ce que l’astre à son zénith la baigne de ses bienfaits. Le bois humide – par le passage dans ces multiples cours d’eau-, il se pencha une dernière fois sur la confidente comme pour lui confier un dernier mot puis la dévisagea. Prélevant un pied encore vivace, il retira le reste et replanta ce vestige qui bénéficierait d’un emplacement de choix avec une délicatesse qu’il ne se soupçonnait pas ; puis, usant de son don divin, lui accorda un petit coup de pouce sans pour autant la brusquer. Cette jeune pousse serait son héritage.

© _Viviie.




Dernière édition par Tumulghor le Dim 25 Jan - 3:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meruwan
Maître de Silraen
Dieu du Soleil et des Spores
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   Ven 9 Mai - 13:30

Viens voir pôpa What a Face !
*meurt*
Bin vu que Meruwan dans ton histoire, ouaip tu as mon approbation pour l'interpréter (même si c'pas moi qui a créé le perso' *re-meurt*) !

Bon courage pour la suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tumulghor
Dieu des Chênes et
des Arbres anciens
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   Ven 9 Mai - 17:03

Et oui pôpa avait la flemme de protéger Silraen alors il a eu une idée novatrice, déléguer ses tâches pour s'adonner complètement à la méditation contemplative et l'observation des champignons. C'est un précurseur !

Merci pour l'accueil ainsi que l'autorisation et à très bientôt j'espère ! Une fois l'histoire en ligne, si une action ne te semble pas en accord avec ton interprétation du personnage, n'hésite pas à me le faire savoir, j'arrangerai la bévue.

Ps : Tu n'as pas fêté mon premier millénaire avec une tarte aux morilles et franchement, ce n'est pas très responsable pour un papa ! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tumulghor
Dieu des Chênes et
des Arbres anciens
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   Ven 9 Mai - 22:30

Double post exceptionnel pour préciser que cette fiche est désormais achevée.

Bien entendu, si des éléments vous paraissent flous ou si vous rencontrez un quelconque problème, je suis à votre disposition !

Merci par avance pour votre lecture. =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphomoth
Maître du Tolväar
Dieu de la Putréfaction
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 07/03/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   Dim 11 Mai - 15:01

Bienvenue grand gaillard !

Tout d'abord, je peux te dire que la description est très fidèle à l'image du personnage que j'avais. Tu as même su l'étoffer afin de le rendre plus crédible, et plus vivant, lui donnant ainsi plus de relief. Je trouve ça génial.

Je ne trouve rien d'autre à dire, pas d'accrochage au niveau de la syntaxe, et pas de problèmes avec le personnage en lui-même

Ainsi je tamponne tes glands !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   Lun 12 Mai - 18:34

Bienvenue à toi ! Je n'ai rien à dire non plus, c'est une jolie fiche, parfaite :DC'est avec plaisir donc que je te valide à mon tour !

Amuse toi bien parmi nous ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tumulghor, Dieu Supérieur de Silraen [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: Registre des personnages :: Présentations :: Présentations validées
-