AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Pandör et Körah [Fiche terminée !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandör & Körah
Tisseuses du Destin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Sam 5 Déc - 17:01


    

Pandör et Körah

    
Tisseuses du Destin

    
HISTOIRE

Les conditions dans lesquelles Körah et Pandör virent le jour sont assez mystérieuses. En effet, elles naquirent vraisemblablement dans des terres brûlantes et inhospitalières : le désert des mirages. Quelques heures après leur naissance, il semblerait que les deux nourrissons aient été abandonnés et simplement laissés dans un couffin posé sur le sable, en plein soleil. Ce fut le passage d’une tribu itinérante qui leur permit d’avoir la vie sauve. N'ayant trouvé aucun mot expliquant ce cruel abandon, aucun indice sur l'identité de la mère, les nomades emmenèrent les petites avec eux et firent d'elles des membres de leur tribu. Selyzah, une veuve sans enfant, se chargea de les élever tandis que deux jeunes mères de la tribu allaitèrent les nourrissons, les sauvant ainsi de la mort.

Au sein de la tribu du désert, les jumelles grandirent et furent bien instruites. Elles apprirent ainsi à survivre dans leur environnement et développèrent un don qui devint rapidement inestimable pour leur nouvelle famille, à savoir qu'elles étaient capables de trouver une source d'eau potable même lorsque les plus anciens de la tribu n'en connaissaient pas l'existence. Outre ce talent appréciable, elles se révélèrent très appliquées à l'étude des étoiles. Les nomades se déplaçant dans des étendues désertiques quasiment dénuées de repères naturels, ils avaient en effet appris à lire le ciel afin de se diriger. Les deux sœurs ayant un très bon potentiel intellectuel, il était presque normal qu'elles excellent dans ce domaine. Néanmoins, ces quelques détails n'étaient malheureusement annonciateurs que de malheurs.

Quinze années passèrent, durant lesquelles les jumelles vécurent avec les braves gens qui les avaient sauvées comme si elles étaient des leurs tout en sachant qu'elles étaient orphelines, les nomades n'ayant jamais appris à mentir. Mais un beau jour, elles quittèrent les nomades sans aucune explication. C'était qu'un appel, un don, quelque chose avait commencé à naître en elles et nécessitait de les écarter du reste du monde. Leur mère adoptive avait bien senti le changement dans la vie de ses protégées mais elle n'était pas préparée à ce qu'elles s'en aillent subitement. Si elle en souffrit, les jumelles s'en mordirent bien les doigts. Mais elles ne pouvaient décemment pas faire demi-tour et causer plus de mal encore à cette femme qu'elles chérissaient.

Il est primordial de souligner que le jour de leur fuite fut marqué par la soudaine cécité de Pandör, tandis que Körah vit ses mots devenir prisonniers de son corps. Comment cela arriva, nul autre qu'elles ne le sut jamais. Mais en vérité, il aurait suffi de leur poser la question pour qu'elles fournissent une réponse à ce mystère. Simplement, personne n'a jamais osé s'y risquer jusqu'à aujourd'hui.

Toujours est-il qu'au cours de leur errance, les deux adolescentes rejoignirent des ruines cachées dans le cœur du désert et décidèrent de s'y installer définitivement. Plus exactement, elles sentirent que leur vie démarrait à cet endroit, de même que leur don. Un don exceptionnel qu’il fallait tenir à l'écart de la folie des hommes. Car elles avaient la capacité de lire l’avenir : elles étaient aptes à dénouer les mailles du destin, à tirer les fils de chaque être pour découvrir le futur. Moins qu'un don, elles le considéraient toutes les deux comme une malédiction. Nées pour êtres abandonnées, elles étaient vouées à une vie solitaire. Qui aurait voulu être à leur place ? Leur seul réconfort était de ne pas être une mais bien deux.

Si les jumelles avaient conscience qu'elles auraient pu se servir de leur pouvoir pour devenir riches, et ainsi rejoindre les puissants, elles ne voulaient guère en entendre parler. Au contraire, elles choisirent de se couper du monde, de sorte que les rares personnes qu'elles rencontrèrent au cours de leur vie furent des voyageurs, souvent solitaires, qui ne comprirent que rarement qu'elles étaient fort différentes du commun des mortels. C'est pourtant l'un de ces voyageurs, le plus avisé d'entre tous, qui décela en elles ce quelque chose d'inhabituel. Il passa une année entière à leurs côtés, leur enseignant le maniement de la dague et leur parlant du monde au-delà de leur refuge. Une guerre se préparait, disait-il. Cela, les deux sœurs le savaient. Leur don leur permettait de savoir bien des choses et de connaître des âmes qui ignoraient jusqu'à leur existence. Toutefois, c'est le contact humain qui leur permit de s'apercevoir que lire l'avenir est une chose mais que le vivre en est une autre.

Aujourd’hui encore, il demeure très difficile de les trouver, et bien plus encore de leur demander de décrire l’avenir - lorsque, du moins, on a eu la chance d'entendre parler de ces étranges devineresses. Cependant, l’approche d’une guerre imminente pourrait bien les pousser à quitter leur refuge.

  

Identité

GROUPE :
Mortel
MÉTIER :
/
RACE :
Humaines
 
ROYAUME :
Silraen
AFFILIATION (réservée aux dieux) :
/
NAISSANCE/PARENT(s) :
Néant
ÂGE :
35 ans
SEXE :
Féminin

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES :

Pandör et Körah sont toutes deux capables de manier des dagues. Elles sont extrêmement souples et rapides malgré leur mode de vie jusqu’alors plutôt figé.

CARACTÉRISTIQUES MAGIQUES :

Les jumelles sont capables dans une certaine mesure de lire l’avenir. Elles savent dénouer les fils du destin, deviner ce que certains choix peuvent signifier dans un futur proche. Mais bien souvent les demoiselles gardent ces différents futurs pour elles, ne désirant pas influer sur les choix des êtres qu’elles pourraient croiser. Selon elles, toute personne se doit de construire elle-même sa route sans risquer de se perdre dans les méandres de l'avenir.
De plus, grâce à leur don, les deux sœurs n'éprouvent aucune difficulté à subvenir à leurs besoins, ce qui est à leurs yeux le seul avantage réel à tirer d'un tel pouvoir. En effet, elles savent ce qui est bon pour elles, elles sentent ce qu'il est indiqué de faire dans certaines circonstances.

AUTRES CARACTÉRISTIQUES : /

DESCRIPTION PHYSIQUE :

Avec leurs longs cheveux noirs, leur peau pâle et leurs corps élancés aux formes généreuses, les deux jeunes femmes ont tout pour plaire à la gent masculine. Cela dit, la cécité de l'une et l'aphonie de l'autre auront tôt fait de réfréner les ardeurs.
De fait, Pandör a les yeux gris, presque blancs, à cause de sa cécité. Ses pupilles sont à peine discernables sous l'iris, ce qui rend son regard effrayant. Certains, parmi les rares personnes qui ont croisé sa route, disent que regarder dans ses yeux équivaut à voir l'au-delà. Il faut dire qu'ils n'ont pas tout à fait tort puisque Pandör voit littéralement l'avenir.
Pour sa part, Körah a des yeux dorés, ce qui ne la rend pas moins effrayante que sa soeur. Contrairement à Pandör, elle n'est visitée par des images du futur que dans son sommeil. En revanche, elle entend des voix qui lui murmurent des secrets à venir, qu'elle n'oserait pas même révéler si elle retrouvait l'usage de la parole.
La finesse de leurs traits, leur délicatesse font d'elles des personnages continuellement entourés d'une aura de mystère. Inconsciemment, elles renforcent cette impression par leur habitude de s'exprimer en écho l'une de l'autre : ce que pense Körah, Pandör le dira, mais c'est bien la première qui vous fixera de ses yeux dorés.

En termes d’habits, elles se vêtent généralement de robes simples et modestes. D'ailleurs, on peut dire sans trop d'hésitation que Pandör n'a que faire de ce qu'elle porte, elle qui a perdu la vue depuis maintenant vingt ans. Körah en revanche a conscience de leur apparence à toutes deux et apporte un soin réel à sa tenue ainsi qu'à celle de sa sœur. Ayant conscience que sa jumelle lui ressemble parfaitement, elle aime la vêtir comme elle afin d'entretenir leur complicité - mais, avouons-le, aussi pour appuyer le malaise qu'elles génèrent chez leurs visiteurs.
La simplicité de leurs habits, enfin, ne bannissent pas les couleurs de leur maigre garde-robe, bien au contraire. Les jumelles vivent en permanence dans un monde en demi-teinte, à la fois ancrées dans le présent et perdues dans le futur. Les couleurs de leurs vêtements aident Koräh à garder les pieds sur terre et à ne pas voir son petit monde de façon trop morose.

Enfin, s'il est très difficile de les distinguer l'une de l'autre en dehors de leurs yeux, il est intéressant de noter que chacune a un grain de beauté sur la joue. Mais celui de Körah se trouve sur sa joue gauche tandis que celui de Pandör est du côté droit. (Et si vous analysez bien l'image ci-dessus, vous comprendrez que Körah est en fait à la droite de Pandör. Si si !)

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :

Pandör et Körah ont de nombreux points communs sur le plan psychologique : honnêtes, franches et, malgré l'aura de mystère qu'elles dégagent, elles sont même plutôt sympathiques. Ceci dit, elles se montrent toutes deux distantes lorsqu'elles sont en public et ne s'autorisent des traits d'humour que lorsqu'elles sont réellement sûres d'elles. Également très posées, chacune de leurs décisions et déclarations est mûrement réfléchie - elles n'ont pas le choix, sans quoi elles risqueraient parfois de révéler des choses qu'il vaudrait mieux taire. Aussi est-il parfois pesant de discuter avec elles.

Les émotions instables comme la colère, l’orgueil ou encore l'impatience leur sont pratiquement étrangères. La raison en est que les deux jeunes femmes vivent seules depuis vingt ans et ont l'habitude de savoir ce qui les attend, où et comment. Dans ces conditions, à quoi bon se fâcher contre le destin ? Pour quelle raison se hâter alors qu'elles connaissent précisément les échéances et peuvent donc se préparer bien à temps ? À vrai dire, seule une séparation forcée les ferait franchir la frontière de ces émotions. Les jumelles dépendant totalement l'une de l'autre, leurs esprits sont pratiquement fondus l'un dans l'autre.
Néanmoins, n'allez pas penser que les deux ne font qu'une et qu'il faut les traiter comme une seule et unique personne. Car il se trouve que Körah possède un caractère plus vif, sensiblement plus mordant que celui de sa sœur - une chance d'ailleurs qu'elle ne parle pas ! Pandör en revanche est très douce et ne s'exprime jamais que d'une voix neutre, évitant soigneusement de manifester la moindre émotion.

Si ce n'est leurs tempéraments différents, la complicité est donc le maître mot de leur relation, et malgré leurs handicaps respectifs elles savent se comprendre sans échanger le moindre mot. Véritablement fusionnelles, à un point tel que les séparer reviendrait à les tuer, il est évident que Körah n’est autre que les yeux de sa sœur sur ce monde tandis que les mots de Pandör servent l'aphonie de sa jumelle en exprimant ses pensées.
Mais à nouveau, il convient de souligner que malgré leurs réticences à se séparer, elles ne vivent pas soudées l'une à l'autre et sont tout à fait capables de se débrouiller indépendamment l'une de l'autre, mais bien se débrouiller et non vivre !

SIGNE PARTICULIER : /



À propos de vous

  

Bon eh bien, présentons-nous alors !
Je suis Belge et j'ai 23 ans. D'origine wallonne, je vis à Bruxelles depuis cinq ans, c'est-à-dire depuis que j'ai entamé mes études à l'université. Diplômée en juin, je bosse depuis... juin, et c'est en fait grâce à ce changement dans ma vie que j'ai enfin pu m'adonner de nouveau à l'un de mes grands plaisirs : le rp !
Parce que oui, ça fait bien trois ans que je ne me suis pas laissée séduire par un forum (en fait peut-être même plus, mais chuuut !). L'unif avec les cours, les nouvelles rencontres, les examens, etc., ça me prenait vraiment trop de temps.
Maintenant, c'est donc trop cool, j'ai du temps libre, des trucs chouettes à faire, bref c'est le bonheur, les petits oiseaux, tout ça tout ça ! (Mais je précise que je suis bonne élève et fière de l'être (bah oui quand même !), pas le genre à pester contre les cours : juste contre le manque de temps !)
Enfin voilà, j'ai un amoureux, un chien, un job, tout ce qu'il me faut quoi !
Et donc, je suis tombée sur ce forum, j'ai parcouru l'univers que j'ai trouvé bien sympathique et puis j'ai vu vos prédéfinis, plus alléchants les uns que les autres... Comme j'avais du mal à me décider, on va dire que Pandör et Körah me vont comme un gant : j'en ai eu deux pour le prix d'une ! Very Happy


Test RP


La maisonnette couleur de sable était difficile à distinguer pour des yeux non initiés aux paysages désertiques. Le soleil, agressif et en pleine heure de gloire, obligeait quiconque à plisser les yeux pour pouvoir regarder au loin. Les vents de sable, plutôt violents aujourd'hui, n'étaient guère plus reposants et auraient forcé d'improbables voyageurs à resserrer les pans de leurs vêtements autour de leur corps pour éviter que trop de sable ne s'y infiltre. Malgré la velléité des éléments, les ruines d'un monument qui devait avoir été immense dormaient paisiblement, abritant discrètement une petite maisonnette bâtie en briques d'adobe. Un acacias bordait cette dernière, constituant la seule vraie touche de verdure visible dans le périmètre.
Aucun son, si ce n'est celui du vent, n'était audible depuis l'endroit où se tenait l'homme aux cheveux de feu. Celui-ci s'était bien préparé à la colère des éléments, de sorte que seules quelques mèches de cheveux rebelles et son regard émeraude étaient encore susceptibles d'être touchés par les rayons solaires. Cela faisait déjà plusieurs minutes que le voyageur s'était arrêté pour contempler les étranges ruines. La maison, bien que cachée par les colonnes effondrées et autres débris gigantesques, n'était pas invisible. Et cet homme l'avait repérée.
Après un temps qui eut paru interminable pour quiconque aurait attendu en sa compagnie, l'étranger s'ébroua. Le sable accumulé dans les plis de son vêtement s'envola, enfin libre. Une décision semblait avoir été prise puisque l'homme s'avança d'un pas résolu vers la demeure en briques d'argile.
Plus il approchait, plus le paysage devenait étrange. En effet, sous les ruines millénaires s'ébattaient joyeusement quelques touffes d'herbes. Si l'homme avait été un peu plus versé en botanique, il aurait reconnu des plants d'euphorbe, une plante sécrétant une sève toxique. L'acacia se dressait fièrement à la droite de la maisonnette, lui prodiguant une ombre bienvenue aux moments les plus durs de la journée.
Arrivé au pas de la porte, il leva la main, hésita et, finalement, agita la cordelette reliée à une cloche. Ce geste eut pour effet de briser le silence des lieux, conférant au visiteur un indéniable sentiment de malaise.

***

Enfin, l'étranger s'était décidé à nous avertir de sa présence ! Nous savions déjà qu'il arriverait aujourd'hui, bien sûr, mais nous ignorions encore à quel moment de la journée. C'est que nous avons beau savoir beaucoup de choses, nous ne sommes pas omniscientes, contrairement à ce que bien des gens pensent. Toujours est-il que lorsqu'il frappa à notre porte, nous étions déjà prêtes à le recevoir avec hospitalité ; le thé ne demandait plus qu'à être servi et quelques fruits reposaient sagement dans une corbeille au milieu de la table. Inutile de dire qu'il serait mieux reçu que nos précédents visiteurs. Ceci dit, je me demandais quelle serait sa réaction lorsqu'il verrait les visages de ses hôtes.
De fait, l'homme que nous attendions n'avait pas connaissance de notre existence. Du moins pas sous l'aspect de deux sœurs, l'une aveugle et l'autre muette. Il pensait probablement trouver un vieil ermite qui serait tout disposé à lui apprendre son destin en échange de quelques pièces. Le pauvre, il serait bien étonné ! Mais ce ne serait pas le premier à s'être laissé prendre aux rumeurs que nous nous étions arrangées pour faire circuler en ville. Si les bonnes gens avaient su que nous étions deux femmes, nul doute qu'une foule indésirable se serait ruée à notre porte. Un vieux fou agressif était une couverture de loin préférable et diminuait drastiquement le nombre de visites chaque année.


***

Il attendit une éternité avant que la porte ne lui soit enfin ouverte. Mais le voyageur ne fut pas déçu. La personne qui l'accueillit était une femme de taille moyenne. Visiblement âgée d'une petite trentaine d'années, il se dégageait d'elle un charme évident : des yeux légèrement plissés encadrés par un rideau de cheveux couleur de jais le clouèrent d'ailleurs sur place. Avait-on déjà vu des prunelles de cette couleur ? Regarder dans ces yeux-là revenait à plonger dans une bassine d'or en fusion. Le sourire pincé qui apparaissait lentement sur les lèvres de la femme lui rendirent peu à peu la raison. Il devenait impoli, à la dévisager de la sorte ! Rougissant soudain, chose qui ne lui arrivait jamais, il esquissa un salut maladroit et se présenta.
"Je me nomme Jisas Mirsan. Je suis venu rencontrer l'oracle des ruines."
Le sourire se fit moins piquant, plus doux, tandis qu'il prononçait ces mots. La femme ne répondit pas mais lui fit signe d'entrer. Tandis qu'elle penchait la tête vers l'intérieur de la maison et levait les yeux vers lui sereinement, lui faisant comprendre qu'il était le bienvenu, Jisas se demanda quel était l'âge réel de son hôte. Celle-ci semblait beaucoup plus jeune, quand elle affichait cette expression. À nouveau, il s'aperçut qu'il prenait trop de temps pour se décider et, après avoir secoué légèrement la tête comme pour échapper à un rêve étrange, il pénétra dans la maisonnette.

***

Cet homme nous plaisait. Bien que nous n'ayons pas toutes deux la capacité de le voir de nos yeux, l'aura que dégageait notre visiteur avait quelque chose de plutôt... excitant. C'était bien le mot. L'odeur des voyages que diffusaient ses vêtements et son esprit indomptable nous séduisirent instantanément, il avait quelque chose d'exotique. Nous éprouvâmes donc rapidement une certaine sympathie pour lui. Une fois habitué à nos yeux peu banals, il parvint à s'installer sur les coussins près de la table basse en dissimulant plutôt bien son trouble. Il avait déjà compris qu'aucun vieillard ne vivait là et que nous étions probablement l'oracle qu'il cherchait.
Tandis que l'une prenait la parole pour discuter avec lui - chose indispensable pour le commun des mortels qui est, semble-t-il, incapable de communiquer sans les mots -, l'autre observait ses moindres gestes. Nous avons l'habitude de procéder de cette manière avec les personnes qui viennent nous rencontrer. Non seulement c'est là notre seul moyen de communication qui se soit avéré réellement efficace ces vingt dernières années mais en plus il contribue à l'aura mystérieuse qui nous entoure. Nous en avons conscience et en usons sciemment.
Notre invité, donc, était visiblement subjugué et nous fit part de son désir d'en apprendre plus sur l'avenir politique de notre monde. Bien entendu, nous ne pouvions répondre à sa question. D'abord parce que nous ne sommes pas omniscientes, comme nous l'avons déjà dit, ensuite parce que notre volonté n'est pas de révéler tout et n'importe quoi pour le bon plaisir des mortels.


***

Jisas comprit rapidement que ses deux hôtes n'étaient pas banales et ne lui donneraient pas facilement ce qu'il voulait. D'abord mystifié par le regard de celle qui l’avait accueilli, il fut ensuite confronté aux yeux de mort de la seconde habitante de la maison. Choqué par leur couleur inhabituelle, il constata bien vite que la jeune femme était parfaitement à l'aise dans son environnement, de sorte que sans ce regard vide il eut été difficile de percevoir sa cécité. Enfin, outre leurs yeux si dissemblables, les deux femmes étaient la copie parfaite l'une de l’autre. Des sœurs jumelles, sans aucun doute possible.
Au fil de la conversation, il réalisa encore que seule l’aveugle entretenait la conversation. Il essaya bien une fois ou deux de susciter une réponse chez la devineresse aux yeux dorés mais il fut contraint d’abandonner ses tentatives, voyant qu’elle n’ouvrait en fait jamais la bouche. Enfin, dernier élément perturbateur : si la première répondait à ses questions, la première l’examinait sans vergogne, se gardant bien d’afficher la moindre expression spontanée.
Une fois habitué à cette conversation hors du commun, il put pourtant s'exprimer librement et partagea honnêtement ses convictions avec ses interlocutrices.

***

Nous savions que cet homme symbolisait une étape dans nos vies. Comme toujours, Pandör avait pu le jauger en toute objectivité et estimait qu’il était fiable. Après quelques heures seulement, elle lui avait accordé son entière confiance, de sorte que je lui accordai également la mienne. Jisas passa donc une année entière dans notre modeste demeure, nous apprenant ce que lui-même savait du monde "réel". Au fond, j’ignore pourquoi il demeura avec nous tout ce temps car nous ne lui offrîmes rien en retour, si ce n’est notre amitié et quelques connaissances personnelles, pas vraiment liées à notre capacité de lire l’avenir.
Il y a néanmoins une chose que nous savons toutes les deux : cet homme nous a changées. Confrontées à la réalité et non plus seulement à nos songes divinatoires, nous avons réalisé que nous devrions peut-être revenir dans le monde plutôt que rester isolées dans notre cher désert. De son côté, Pandör voit désormais la civilisation d’un œil bienveillant, ce qui n’était pas gagné pour Jisas car les visions de ma douce sœur l'avaient amenée à croire que la vie ne menait vraiment qu’à la mort.
Pour ma part, Jisas m’a sensibilisée à un autre aspect de la vie. Là où ma sœur s'est réellement ouverte au monde spirituel, j'ai découvert l'amour. Car Jisas et moi nous sommes aimés avant son départ, d'un amour certes étrange mais d'un amour tout de même bien réel.
Malheureusement, vous vous doutez bien, vous qui lisez ces mots, que vous n'en saurez pas plus à ce sujet.


Dernière édition par Pandör & Körah le Mar 15 Déc - 21:40, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Sam 5 Déc - 17:08

Mes bébééééééés !
Alors là c'est...c'est... un sublime cadeau d'anniversaire ! Les voir incarnées... *-*

Et bien que dire si ce n'est bienvenu(e) et bonne rédaction x) !
J'ai hâte de voir le résultat final !

Ps : DC dans l'air adopté par quelqu'un du staff ? J'ai vu un compte au nom de Saraelle apparaître ce matin et celui ci a disparu, remplacé par les jumelles o-o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Pandör & Körah
Tisseuses du Destin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Sam 5 Déc - 23:32

Ah ah ! C'était bien moi^^ J'ai changé d'avis à la dernière minute (j'hésite depuis une semaine à m'inscrire sous l'un ou l'autre compte). Et puis j'ai tranché (un peu tard) ! La perspective de jouer ce personnage, ou plutôt CES personnages, m'a trop emballée ! Very Happy

Par contre, je suis toute nouvelle sur le forum. J'ai remarqué qu'on pouvait changer le nom de son perso dans le profil et j'y ai vu un signe du destin !
Voilà, ceci étant expliqué, je promets de compléter ma présentation bientôt. Smile


Au fait ! Bon anniversaire ! C'est un plaisir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Dim 6 Déc - 0:45

Merci ^^
Le mystère est donc résolu ^^ (et au passage, j'ai appris quelque chose sur les manipulations possibles au niveau des comptes xD)
Bon courage en tout cas et surtout n'hésite pas si tu as des questions Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Kaïla Irkièl
Prêtresse des dieux de Silraen
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/06/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Dim 6 Déc - 10:53

Eh ben, elles seront pas restées longtemps dans les prédéfinis, c'est cool !
Bienvenue à toi, contente que tu te sois décidée Razz (il y a eu un autre personnage avant les jumelles et après Saraelle si je ne me trompe pas ? x))
Bon courage pour la construction de ta fiche !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nékèpech
Dieu de la Souffrance
et du Désespoir
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 27/04/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Dim 6 Déc - 11:24

Bienvenue, vraie nouvelle! Very Happy (Rah, dude, ça fait trop du bien de dire ça!)

Une bonne rédaction de fiche! Ce sont deux beaux prédéfinis que voilà °^°

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandör & Körah
Tisseuses du Destin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Dim 6 Déc - 18:40

Merci merci ! Very Happy
L'histoire avance en tout cas. J'ai gardé la base, que je trouvais très bonne, et je l'ai étoffée.
Je m'attaquerai bientôt au reste mais si vous avez un élément à ajouter pour l'histoire, n'hésitez pas à m'en faire part ! Wink Après tout, puisqu'elles sont un prédéfini, je peux essayer de modeler les jumelles pour qu'elles se fondent un maximum dans l'univers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Mar 8 Déc - 10:03

Je vois que ta fiche avance bien et je dois admettre que je suis très contente de te voir leur donner vie de cette façon. ^^
L'ensemble correspond vraiment à ce que j'avais en tête. Je suis impatiente de voir le tout terminé et joué dans la partie rp ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Hiergon
Dieu des Maladies
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/07/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Mer 9 Déc - 12:59

Oh, une nouvelle victime âme charitable sur le forum 
Très bon choix de personnage Smile Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandör & Körah
Tisseuses du Destin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Mar 15 Déc - 21:42

Merci pour l'accueil, Hiergon (même si je ne suis pas sûre de devoir me réjouir ?)
Voilà, vous serez peut-être ravis d'apprendre que j'ai terminé la rédaction de ma fiche ! J'espère que le Test RP vous plaira. Je ne l'ai pas trop creusé au niveau de l'histoire. Ce serait dommage d'en révéler trop sur les jumelles en une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiergon
Dieu des Maladies
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/07/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Mer 16 Déc - 18:08

20/20, parfait Smile 

Pour moi rien a dire, tout est bon. L'histoire est tres bien racontee le rp est plus suffisant, on voit bien ta façon d'interpreter les jumelles et il nous apporte pas mal de precisions sur un morceau de l'histoire. Tout s'accorde et tout est coherent pour moi. 

L'ensemble est vraiment bien ecrit et j'ai pris beaucoup de plaisir a te lire, "GG" comme on dit dans le milieu. 

Je n'ai pas les moyens techniques de mettre le tampon, pour des raisons de connexion, mais tu l'as, avec ma validation !

Apres je pense que c'est surtout l'avis de Sha qu'il nous faut vu que c'est son predef !

J'espere te croiser tres vite en rp !

Encore bravo la fiche est vraiment geniale je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Mer 16 Déc - 20:25

Que dire de plus... ^^
J'aime ce que tu as fait de mes petites, je ne peux que les valider ^^ *maman poule power*



Bonne route mesdemoiselles et à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Pandör & Körah
Tisseuses du Destin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   Mer 16 Déc - 21:41

Oooohh ce que ça me fait plaisir !! Embarassed

Un grand merci à vous ! J'ai hâte de vous croiser en rp ! Enfin, je veux dire : "Nous avons hâte de vous croiser en rp !" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pandör et Körah [Fiche terminée !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pandör et Körah [Fiche terminée !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]
» Nikolaï M. Kolyakov [Fiche terminée]
» Tomàs M. Blake - Squad [TC - Fiche terminée]
» Alice Carpenter - La Justice est aveugle [Fiche Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: Registre des personnages :: Présentations :: Présentations validées
-