AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saphomoth
Maître du Tolväar
Dieu de la Putréfaction
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 07/03/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Les Races    Sam 8 Mar - 22:19

Dieu [Immortel]

Être dont la puissance incommensurable dépasse l'entendement. On l'associe à des éléments, des catastrophes, des événements, des saisons, tout ce que en quoi les peuples de Vanalheim ne mettent pas sur le compte du hasard. Ils détiennent des dons qui les rendent aussi puissants qu'il est possible de l'imaginer. Capables en outre de prendre la forme qu'ils veulent pour se fondre parmi les mortels, ils sont dotés pour la majorité d'entre eux de la faculté de se déplacer très rapidement où ils veulent quand ils veulent et beaucoup plus facilement s'il s'agit de leur royaume. On parle alors de téléportation ou déplacement instantané. Ils peuvent aussi faire appel à d'autres moyens plus ou moins subtils pour se retrouver dans l'endroit souhaité. Vous avez la possibilité d'incarner un Dieu si vous acceptez de vous en tenir à l'affiliation qui vous est du sans déborder sur un élément qui ne serait pas intrinsèque à votre nature.  Il est important de noter qu'un mortel ou immortel ne peut tuer un Dieu, seul un autre Dieu peut le faire. Et même lorsqu'il parvient à détruire l'enveloppe charnelle de son confrère, l'essence divine se dissipe et se concentre dans le domaine consacré du Dieu en question pour lui permettre de renaître des années voire des siècles plus tard. Le terme « tuer » est donc très relatif.  

A savoir : Les indicateurs de population ( ••○○○ ) vous donnent une idée du nombre de représentants d'une race dans une contrée en particulier.


Humains [Mortels]

Tolväar : •••○○
Ydrasil :  •••○○
Silraen :  •○○○○

Les humains composent l'une des races les plus chétives de Vanalheim. D'une constitution physique moyenne, qui se développe et se flétrit au fur et à mesure de leur vie, ils sont individualistes, essentiellement tournés par la richesse et leur intérêt personnel. Il est très difficile de cerner leur caractère du fait de leur versatilité. Ils font parfois preuve de bravoure, mais peuvent tout aussi se montrer lâches et corruptibles. Les humains qui accèdent à l'Ascension sont ceux qui consacrent leur vie au combat en l'honneur des Dieux. Mais il est plus fréquent de les voir s'entre-tuer en raison  de différends plus ou moins évocateurs de leur nature.
Fugolls [Mortels]

Tolväar : •••••
Ydrasil :  ○○○○○
Silraen :  •○○○○


Race purulente d'êtres moitié chacals-moitié humains, résultat d'une hybridation perverse réalisée par Saphomoth, les fugolls pullulent dans les tréfonds de Vanalheim. Leur constitution est très faible, ils sont d'une apparence frêle et hideuse. Cependant, leur nombre fait leur force, ils se déplacent très souvent en horde, conscients de leur désavantage physique.  Individuellement, leurs sens ne sont pas très développés, mais en groupe, ils regroupent leurs informations pour leur permettre de bouger en surprenant les ennemis tout en prenant le moins de risques possibles. Pour la plupart, ils souffrent d'une vue diminuée sous la lumière du jour de part leur mode de vie souterrain. Contrairement aux humains qui peuplent Tolväar, ils ne restent pas dans les cités, ils se terrent dans des antres insalubres, jonchées des ossements de leurs victimes. Il n'est pas rare qu'en effet, ils s'attaquent aux escouades égarées.
Rangs:
 
Récemment, la témérité de ce peuple hargneux et belliqueux les a amené à remonter en surface et à installer leurs nids dans les zones les plus chaudes.

Éthérés [Immortels]

Tolväar : •○○○○
Ydrasil :  •••••
Silraen :  •○○○○

Les Éthérés sont la création la plus pure de la magie de Nasil. Entièrement constitués de poussière d’étoile, ces immortels sont affiliés à la lumière et son aura bienfaisante rayonne autour d’eux, dispensant la paix et l’équilibre. De par cette constitution exceptionnelle, ils n’ont pas d’apparence physique à proprement parler et prennent la forme qu’ils souhaitent au gré de leur envie. Leur ascendance liée aux cieux est très perceptible, et leurs pouvoirs sont associés à la magie bienfaisante de la lumière. Bon nombre d’éthérés connaissent les bienfaits de la médecine et utilisent leur magie à des fins protectrices ainsi que pour le soin. Ce peuple fier se qualifie lui-même comme étant l’ennemi juré des êtres issus du Tolväar, dont les objectifs et les manières vont en parfaite contradiction avec leur état d’esprit et leur ligne de conduite.

Hybrides [Mortels & Immortels]

Tolväar : •○○○○
Ydrasil : ••○○○
Silraen : •••••

 

Il s'agit des descendants des derniers fidèles que Meruwan a guidé en Silraen. Au fil des âges, leur attachement pour la nature finit par changer quelque chose en eux, les transformant en ce qu'ils avaient toujours adoré. Plus le temps passait, et plus leur morphologie s'en voyait affectée d'une manière ou d'une autre. Les changements étaient parfois subtils : une teinte de peau plus prononcée, des sens plus développés ; mais d'autres fois, ils étaient plus évidents. Les Hybrides se virent alors affublés de proéminences végétales, ou même encore d'un métabolisme qui réagissait différemment de leurs comparses. Ce n'est qu'un millénaire plus tard que les ceux-ci ont fini par devenir ce qu'ils sont aujourd'hui, des individus aux dons exceptionnels comme celui de se revêtir d'une apparence animale, ou encore celui de se fondre parmi les plantes, de devenir une plante et d'en acquérir les capacités tout en gardant leur conscience. Les prodigieux héritiers de Meruwan partagent ainsi les bénédictions que leur ont conféré la Nature et les Dieux, dotés des habiletés animales, ou pour d'autres de l'essence des plantes.


Dvergars [Mortels]

Tolväar : •••••
Ydrasil : ○○○○○
Silraen : •○○○○



Ce peuple de petite taille, au physique trapu et robuste, n’est que le malheureux résultat d’un complot ourdi par les dieux tolväari. Il s’agit d’anciens Humains qui, appâtés par les richesses enfouies dans le sol et les montagnes, se sont enfermés dans leur monde souterrain, devenant de plus en plus petits, pâles et cupides. Obsédés par la richesse et les métaux précieux, ils passent leurs vies dans les recoins sombres de leurs mines, organisés en petite communauté. La lumière du jour les aveugle, et leur peau supporte mal une trop longue exposition au soleil. Piégés par les dieux, qui cachèrent l’or dans le sol afin de les y attirer, certains semblent s’être tournés vers les possibles gisements à ciel ouvert du Silraen, cible alléchante pour de tels suppôts de l’avarice.


Alfars [Immortels]

Tolväar : ○○○○○
Ydrasil : ••••○
Silraen : ••○○○



Favoris de Nodalie, les Alfars sont une peuplade d’êtres immortels, aux corps élancés et aux oreilles pointues. Ils sont très sensibles à la magie, et ont de plus grandes dispositions liées à son apprentissage. Sages et bienveillants, ils ont su attirer sur eux le regard de Nodalie, qui les trouva particulièrement bénéfiques pour l’Ydrasil. Afin d’en faire des exemples pour toutes les formes de vie, la Déesse-Maîtresse leur octroya l’immortalité, en récompense de leur dévouement aux causes justes. Cependant, si cette immortalité est un cadeau inestimable, il peut se perdre facilement. Car lorsqu’un Alfar commet un acte contre-nature, immoral, ou profondément injuste, la sentence est lourde et grave : on lui retire son immortalité.

Sombres [Mortels]

Tolväar : •••○○
Ydrasil : ○○○○○
Silraen : ••○○○



Les Sombres commencent là où les Alfars finissent : en perdant leur immortalité, chérie et choyée. Nombre d’Alfars sont passés par cette douloureuse sensation de perte, cette sensation désagréable de voir sa vie, pourtant considérée comme acquise, devenir plus fragile que tout. Bannis des leurs, les Sombres s’installent là où ils le peuvent, à l’instar des quelques communauté silraeni relativement calmes, mais c’est en terre tolväari, où personne ne les pourchasse ou ne les juge, qu’ils se sont le mieux établi. Au fil du temps, ils se sont regroupés, se revendiquant comme un peuple à part entière, avec ses coutumes, sa société, et ses aspirations. Qu’ils soient égoïstes et peureux de perdre la vie, ou revanchards et amoraux, les Sombres sont devenus l’antithèse de ce qu’ils étaient jadis ; des êtres humbles et bons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonne Samedi
» le coq
» la chévre
» le Bull Terrier
» le chat siamois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: Le monde de Vanalheim :: A propos des personnages
-