AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La création de Vanalheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: La création de Vanalheim   Dim 9 Mar - 14:36


 

 


  La création du monde
  Ce qui fut et ce qui est.

  x x x
 


À l'origine, le monde n'était qu'un terre stérile et aride, dépourvue du souffle de la vie. Elle n'avait aucune limite et sa surface semblait infinie. Rien ne venait alors troubler le silence parfait qui régnait sur le monde fait de roche et d'argile.

Un jour, une étoile tombée de l'étendue azur qui flottait au dessus du monde s'écrasa sur la terre poussiéreuse, formant un cratère immense. Ce contact fit vibrer le monde tout entier, le fissurant de toute part. Du cratère surgit un être créé par la magie des cieux et ce qu'il restait de l'étoile qui s'était écrasée. Le dieu Nasil. La terre se craquela et le germe d'un bouton de fleur jaillit de la plus grosse fissure. Au milieu des terres arides et de la sécheresse, le germe éclot et un être lumineux immatériel en sortit. Sharine, la déesse mère était née.

Elle donna naissance à la vie et fit pousser une végétation luxuriante sur la surface du monde. Des cascades jaillirent des fissures béantes et se répandirent en rivières. La terre se couvrit d'immenses forêts et des pics gigantesques s'élevèrent jusqu'aux cieux, perçant l'azur telles des flèches audacieuses. Alors que Sharine prenait à coeur de peupler de vie ce nouveau monde, Nasil créa l'intelligence dont il fit don aux âmes vivantes engendrées par la déesse. Il instaura une société profitable à chacun et une justice afin de remédier aux maux des vivants. Le monde était alors en paix, tandis que Nasil et Sharine régnaient sur les âmes mortelles en rois protecteurs et bienfaisants. Ils appelèrent le monde « Vanalheim ».

Mais bientôt, les mortels devinrent avides et jaloux les uns des autres. Certains enviaient les richesses qu'ils n'avaient pas alors que d'autres lorgnaient sur la puissance divine qui les gouvernait, s'imaginant en nouveaux maîtres. La corruption desserra les liens qui unissait les mortels et ils se dressèrent les uns contre les autres, sous le regard désolé de leurs dieux protecteurs. Ingrats et prétentieux, les humains cessèrent de les adorer et commencèrent à menacer leur souveraineté, se dressant contre ceux qui les avaient autrefois engendrés et leur avait transmis leur savoir.

Effrayée face à cette menace grandissante, Sharine donna naissance à Meruwan, premier de leurs enfants, afin qu'il protège et sauvegarde la nature contre la corruption engendrée par les mortels. Ce fier dragon aux écailles émeraude, doté de l'intelligence de son père et des qualités bienfaisantes de sa mère, rassembla les derniers fidèles et les guida vers l'endroit le plus boisé du monde, là où la nature sauvage régnait en maîtresse, afin de les sauvegarder de la corruption. Il baptisa ces terres « Silraen » et se fit leur protecteur fidèle en éloignant la menace qui ne cessait de grandir chez les mortels.

Désappointé par la situation, Nasil décida de punir les mortels afin de leur faire comprendre leur sottise de s'être dressés contre leurs dieux souverains. De son poing, il frappa le sol qui se stria de multiples veinures rougeâtres incandescentes. Des fissures se creusèrent, et une partie du monde s'effondra sur lui-même, créant un creux béant sur la surface du monde. Cette nouvelle terre de feu et de sang, poussiéreuse et à l'atmosphère étouffante fut baptisée « Tolväar ». Un nom aussi rèche que l'air que l'on pouvait y respirer. Furieux, Nasil y jeta les mortels qui avaient osé le défier et referma le sol sur eux, les noyant dans les ténèbres d'un monde de malheur et d'agonie.

Animé par le désir de faire renaître un monde de prospérité, il décida de s'élever avec Sharine vers les cieux, où ils établirent un nouveau royaume, bâti sur des îles célèstes grâce à la magie de Nasil. Ils l'appelèrent Ydrasil, et donnèrent naissance à bon nombre de créatures immortelles qui se rassemblèrent autour d'une société prospère et juste. Nasil et Sharine régnèrent ensemble pendant de nombreuses années, au cours desquelles ils engendrèrent celle qui devait devenir l'héritière du royaume d'Ydrasil : Nodalie.

Au fil du temps, Nasil qui s'était toujours illustré comme un souverain juste et bon, s'édifia en dieu suprême, usant avec autorité de son influence et du culte qui lui était destiné pour se montrer intransigeant et sévère. La douceur et les conseils sages de Sharine qui demeurait à ses côtés se perdirent peu à peu alors que l'oreille de Nasil se faisait de plus en plus distante et fermée. L'arrogance et la fierté des humains qui avaient embrumé leurs esprits quelques temps plus tôt le gagnèrent à son tour, et bientôt, on se mit à craindre le dieu et son autorité impartiale et prétentieuse. La sagesse de Sharine ne parvint pas à le raisonner et rehaussé de la fierté que lui accordait son statut de dieu suprême, Nasil devint un souverain distant et arrogant.

Un jour alors que le soleil achevait sa course dans les cieux, laissant place aux ténèbres de la nuit, une dispute éclata entre les deux dieux dans leur demeure divine. Sharine, qui avait pour la première fois décidé de révéler à Nasil l'inquiétude qui l'étreignait face à l'insatisfaction grandissante des ydrasili, courrouça le dieu qui décida de faire payer à son peuple son ingratitude. Furieux, il s'adressa alors à eux en ces termes : « Vous voilà insatisfaits alors que je vous ai donné tout ce qu'il est possible de créer pour parvenir à vos besoins et satisfaire vos désirs les plus capricieux. A présent, vous allez connaître le malheur dont vous vous plaignez tant ! » Et sur ces mots, il laissa derrière lui la terre d'Ydrasil et gagna le Tolväar, devenu une terre stérile de cruauté où la vie s'était transformée en cauchemar pour les mortels qu'il y avait jeté quelques années plus tôt.

Là, Nasil hurla de rage en pensant à l'ingratitude des ydrasili et de sa haine naquit le dieu de la Destruction, Saphomoth. À son fils, il s'adressa en ces termes : « Te voilà souverain de ce monde de désolation et de haine. Tu répandras ma colère sur Vanalheim et déchainera les armes de ma vengeance sur Ydrasil, cette terre que j'ai créée et qui se rebelle aujourd'hui contre moi. » Et sur ce, Nasil disparu à tout jamais, laissant derrière lui l'écho grandissant d'un conflit qui allait déchirer le monde.

Après ces évènements funestes, Sharine décida de laisser l'Ydrasil aux mains de sa fille héritière, Nodalie. Fatiguée de ces conflits et de sa vie passée sur Vanalheim, elle s'éclipsa et nul ne découvrit jamais la destination de son exil. Nodalie, forte de la sagesse de sa mère et du pouvoir créateur de son père, prit en main la civilisation ydrasili et tenta de rendre sa prospérité d'antan au monde célèste, tout en le protégeant de l'avancée grandissante des ténèbres du Tolväar et de son investigateur, Saphomoth, sur le monde. Seul Meruwan resta écarté de ces conflits incessants, assurant la protection de ses propres terres du Silraen et préservant l'intégrité de ses protégés, les premiers êtres issus de la nature. Mais l'ombre guette et aujourd'hui, la paix est menacée.



 
© Contexte par Nodalie. DESIGN BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
 

La création de Vanalheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un site de création mode enfant
» Corsets Vanille Création
» la création du duché
» Création d'un parc naturel Normandie - Bretagne.
» création d'un fanion-pavillon de notre forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: Le monde de Vanalheim :: Histoire
-