AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezio Dynaheir
Chevaucheur Céleste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/04/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Mar 8 Avr - 21:21


• Mystery gift •

Je me trouvais assit sur cette roche au beau milieu de ces terres boisées. On y sentait la verdure, la faune et la flore étaient très présentes et chacun de mes pas m'emmenaient dans un endroit encore plus restreint. Je devais trouver rapidement un chemin. Je tenais mon cheval par la bribe et le laissait paître dans un coin le temps que je mette mes idées au clair. Je me sentais bien pour une fois, le début de mes aventures s'annonçaient avec difficulté et j'avoue que cette idée me plaisait. Il est vrai que la solitude ne tarderait pas à me gagner si je continuais ainsi longtemps mais, pourquoi pas finalement ? Le simple fait de ne croiser que peu de gens, ne pas pouvoir boire à plein temps, à s'extasier des structures de Sylveride et à charmer les jolies filles... Tout cela allait me manquer mais je rentrerais un jour ou l'autre. Pour le moment, ce ne sont que les prémisses d'une belle épopée. Le rocher était froid, mon armure lourde sentait le métal et les fleurs. J'étais passé près d'un bosquet où des gouttelettes perlaient le long des feuilles et se faufiler sur mon armure. Je m'extasiais comme un enfant en train de découvrir le monde. Je respirais un air pur et attendait le bon moment pour repartir. Le temps était en ma faveur, radieux malgré tous ces arbres et ces feuillages qui bouchent la vue. Je me relevais en allant prendre un encas dans une des besaces rattachées sur le cheval.

Quelques minutes passèrent, il était temps de partir. M'éloignant encore plus de ma ville natale, je n'avais d'autres choix que de suivre ma voie. Je marchais, le bruit de mes pas lourds sur le sol, étalant les touffes d'herbes sous mes pieds. Je ne jetais aucun regard en arrière cependant, je demeurais inquiet pour ma sœur. Mes parents sauront s'occuper d'elle mais ils étaient tellement occupés avec leurs affaires, elle était assez grande mais pour moi, Aëris était encore une enfant. Quel jour étions-nous ? Était-ce la saison des fleurs et de la chaleur ? Ici, tout était si dense et l'obscurité prenante à cause de cette densité florale. J'avais cet objectif en tête mais je ne savais pas comment faire pour m'attribuer le regard des Dieux. Fallait-il que je me charge de trouver des âmes condamnés et les mener sur le droit chemin ? Devais-je me rendre utile auprès de certains villages ? Je chantonnais une chanson elfique, une qui berce les oreilles avec ce ton mélodieux. J'avais cette impression d'être observer et puis, j'entendis des murmures inaudibles, lointains. Des murmures qui me figeait sur place. Je n'avais jamais rien entendu de tel. Ce n'était pas un son connu de nymphe, de satyre ou de toutes autres races. Était-ce une mélodie ? Je voulais m'approcher de ce son qui m’envoûtait.

Je déambulais au travers de ces feuillages et de ces arbres, si haut, qu'on n'en voyaient nullement le ciel. Je frétillais sur place, j'avais hâte de découvrir ce qu'il en retournait. Je devais rester vigilant, peut-être était-ce un piège d'une créature hostile. Je dégageais de mes mains les branches qui obstruaient ma vue. J'y vis une forme, presque féminine. C'était un endroit calme avec le chant des oiseaux, une voix bien plus cristalline que ce dont je m'étais imaginé. Je voyais la beauté et la grâce. Ma main toucha ma claymore, je restais aux aguets. Le cheval se mit à broncher, je le plaçais près d'un arbre, l'attachant avec un nœud coulant. A pas de loup, je m'aventure dans cet âtre de paix, une lueur blanche provenant du ciel s’abattait dans cette petite clairière. Le souffle court, je tente de me mouvoir jusqu'à la forme qui se dressait devant moi. Cette lumière m'éblouissait, j'avais du mal à deviner qui se cachait ici, en glissant des murmures doux et mélodieux. C'est alors qu'un craquement brusque se fit entendre, un écureuil venait de rompre une bronche en sautant dessus. Et bien entendu, le bruit provenait de ma direction. La forme presque spectrale s'est retournée et m'a dévisagé. Je me suis redressé, la main prête à dégainer. Et pourtant, je n'avais nullement besoin d'être effrayé. Ce que j'avais en face de moi, était le déclenchement de mon futur. Mon destin se mettait en place.
© Fallen Swallow

_________________



Dernière édition par Ezio Dynaheir le Mar 15 Avr - 18:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Mer 9 Avr - 19:28

« Mystery Gift »
Ezio & Nodalie


La course était effrénée et mon souffle, saccadé. Je pourchassais depuis un bon moment maintenant l’objet de mes pires cauchemars, qui était également celui de tous les êtres peuplant l’Ydrasil et le Silraen. Alors que je vérifiais les frontières du monde céleste, une patrouille de fugolls avait tenté pour la énième fois de traverser le Pont des Âges et ainsi franchir la frontière de mon royaume. Ces créatures immondes m’avaient révulsé, et bien que nous soyons parvenus à les mettre en déroute, elles demeuraient une menace pour les deux mondes. Et même si Meruwan était un parfait incompétent en matière de sauvegarde de son peuple, ma récente entrevue avec la déesse Eleya m’avait conforté dans l’idée d’apporter mon aide à Silraen. Si Meruwan se permettait de laisser mourir son peuple sans rien faire pour l’éviter, je ne pouvais quant à moi cautionner pareille chose, surtout devant les suppliques de ses sujets.

Il avait été hors de question que ma garde quitte son poste de surveillance pour partir en chasse, aussi j’avais décidé moi-même, accompagnée de Gideon, de partir à leur poursuite. Déployant des ailes illusoires que j’avais créées de ma magie, je m’étais mise en chasse dans les airs tandis que mon fidèle allié parcourait la terre à toute allure, ses puissantes pattes balayant une distance impressionnantes.

Je survolais les Hauts Bois, bien consciente d’avoir perdu leur trace à travers la forêt aux arbres immenses. Essouflée, je décidai de stopper notre course et descendis vers le sol pour m’y poser. Gideon s’était arrêté près de moi, et sa voix grave résonna à mes oreilles.

« Encore un échec. Ces créatures sont coriaces et leur corpulence leur permet de se fondre plutôt facilement   dans le paysage. Eparpillés comme des insectes. »

« J’en ai plus qu’assez de tout ceci. Rentrons en Ydrasil. »

« Donne moi une minute. »

A voir comme le lion salivait, la course semblait lui avoir donné soif. Sans doute s’apprêtait’il à chercher une source à laquelle s’abreuver.

« Je t’attends ici. »

Il s’éloigna d’une démarche souple, me laissant au milieu de la clairière. J’en profitai pour m’asseoir sur un rocher couvert de mousse et l’attendis patiemment. Un silence brutal ne tarda pas à s’installer dans ce qui était un véritable havre de paix, et seule le bruit d’un ruisseau courant non loin venait troubler ce paisible calme. Le roulement de l’eau… et autre chose. Un bruit de sabot m’alerta et je me redressai rapidement, observant la clairière avec précaution. Instinctivement, je dressai autour de la clairière un bouclier lumineux de magie blanche, m’englobant toute entière et me protégeant d’une éventuelle agression extérieure. Mais ce que je vis ne m’effraya pas davantage, et je relâchai quelque peu ma vigilance.

Un jeune homme se tenait entre les arbres et avançai prudemment. Il s’était figé et à son expression, je jugeai qu’il n’avait rien de dangereux et j’abaissai progressivement la barrière lumineuse afin de le dévisager davantage. Jeune, les traits fins et lisses, il avait tous les attraits d’un elfe. Et sans doute était-il Silraeni. La magie du royaume de la Nature glissait sur lui dans une aura invisible à ses yeux, mais que je ressentais clairement. Je penchai doucement la tête sur le côté, ne cessant de l’observer. Je ne parlais que rarement aux habitants de ce monde, moi-même bien souvent confinée en Ydrasil. La main sur le pommeau de son épée, il me fixait. Son assurance me fit sourire, en dépit de son jeune âge qui devait faire de lui un inexpérimenté en matière d’armes. D’une voix douce, je tentai de le rassurer :

« Allons. Je ne suis pas ton ennemie. »

De ma magie, j’enveloppai l’épée d’un halo lumineux, quasi aveuglant pour n’importe quel mortel qui aurait osé le regarder en face.

« Les armes ne m’atteignent pas. Pas plus que l’inexpérience du jeune âge. »

Je fis quelques pas dans sa direction pour l’observer de plus près. Je discernai un cheval derrière lui, dans l’ombre des arbres. L’attelage qui y était accroché me renseigna sur le voyage qu’il semblait entreprendre, et je décidai de lui poser directement la question. Plantant mon regard dans le sien, je déclarai :

« Où te rends-tu ? Il n’est pas prudent de parcourir seul le monde. Le danger coure partout, et si ce n’est pas toi qui le cherche, il viendra à toi de lui-même. Quelques minutes plus tôt en ces lieux, et tu aurais sans doute été réduit en poussière par des créatures malfaisantes. »


NB : Il semble que ton code rencontre un problème. Il agrandit le cadre du forum et le déforme ( ou le rétrécit en fonction des cas, par exemple lorsque je rentre la réponse). J'ai vérifié et il ne s'agit pas du mien, puisque je l'ai copié dans d'autres sujets et qu'il ne déformait rien. Je pense que tu as du bouger une valeur ou quelque chose hier Smile

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
Ezio Dynaheir
Chevaucheur Céleste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/04/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Mer 9 Avr - 20:52


• Mystery gift •

Ce n'était point un rêve, il s'agissait réellement d'une femme à la chevelure soignée et d'or, des yeux d'un bleu cristallin et ce teint caramel. La lueur blanche s'était dissipée et je pouvais voir nettement celle pour qui, j'avais pris peur. La plus belle créature qui m'est été permis de voir en ces temps troublés. Je n'étais pas certain de sa nature ou bien je devais rêver. Sa voix s'éleva, me rassurant, déclarant qu'elle n'était point mon ennemi. Je gardais toujours fermement mon épée en main et pourtant, un halo lumineux m'aveuglait. Provenant de mon arme, je dus la lâcher et la laisser au sol, résonnant dans un bruit lourd sur l'herbe tendre. Je n'étais pas à l'aise et le simple fait de me voir ridiculiser de la sorte ne me plaisait guère. C'est alors que je compris que je n'avais rien d'un puissant gardien. Je n'étais qu'un simple mortel ayant des envies utopiques. De nouveau, elle déclara que mon jeune âge et les armes ne l'atteignaient point. Je me suis refroidie, le regard surpris et ma fierté détruite. La Dame s'approcha, d'un pas lent et léger. Il émanait d'elle une force incroyable, j'étais envoûté par ses formes et ses gestes délicats. Je ne bougeais pas d'un poil, un peu effrayé par tant de puissance. Une divinité ? J'eus un sourire en coin. C'était bien ma veine comme première rencontre néanmoins, mon visage se raidit lorsqu'elle évoqua le danger auquel j'aurai pu être confronté. J'eus de la peine à déglutir mais trouva la force de répondre. D'une voix grave, je lui rétorque ces quelques mots.

- Je me rends là où le vent m'emporte. J'ai quitté Sylveride après tant d'années à prier et à m'entraîner. Je cherche à être remarqué des Dieux. Ces créatures dont vous parlez, qui sont-elles ? Je suis parti il y a quelques jours de cela mais, même si le danger rôde, je ne peux me résigner à rester tapit dans la capitale.

Mon regard se fit plus dur sur ces paroles. Même si je ne savais pas réellement où je devais aller, ce que je devais faire ou encore quel devoir je devais accomplir. Je me ressaisis et m'excusa l'instant d'après. Je ne désirais pas que l'on m'arrache la langue suite à mon manque de délicatesse. J'aurais aimé lui montrer que je savais me battre et que ces créatures ne m'effrayaient point. Seulement, j'étais seul et le seul allié qui m'accompagnait était ma monture. Je soupirais et croisa les bras. Mon armure fit quelques bruits métalliques à chacun de mes mouvements, ce qui chamboulait cet havre silencieux et paisible. On pourrait croire que les hauts bois étaient tranquilles, une forêt dense et profonde avec sa faune et sa flore. Pourtant, d'après les dires de cette grande Dame, personne n'était vraiment à l'abri du mal et du chaos. Que diable se passait-il ? Un silence. Il m'était difficile de garder mon regard dans le sien, une impression qu'elle lisait en moi lorsqu'elle croisait mon regard. Je ne souhaitais point me montrer impoli et prit les devants en me présentant.

- Pardonnez-moi d'avoir fait irruption dans cette clairière. Je pensais que vous étiez … Enfin bref. Je me nomme Ezio. Dîtes moi, gente dame, que peut bien faire une femme telle que vous dans ce lieu reculé ? Chasseriez-vous ces créatures ?

Une technique d'approche pas si anodine. Je n'allais pas repartir tout de suite, surtout lorsque je peux rencontrer une aussi jolie femme. Il serait bien dommage de ne pas en apprendre plus sur ces créatures et peut-être même sur celle pour qui, mon regard avait du mal à croiser le sien. Néanmoins, ses vêtements étaient un mélange de tissu et de morceaux d'armures. Une cape d'un bleu klein siégeait sur ses épaules. On aurait pu penser qu'elle était la fille d'un roi ou bien une déesse. De nouveau, cette pensée me fit sourire. L'image que je me faisais des Dieux étaient bien différentes et seules mes prières avaient pu être entendu, je l'espère. Jje préférais en avoir la certitude et attendre de voir comment les choses allaient se finir. J'étais jeune, certes, j'apprenais et je découvrais ces étendues terrestres mais, si le chaos régnait au sein même de Silraen, que pouvais-je faire ?
© Fallen Swallow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Jeu 10 Avr - 10:26

« Mystery Gift »
Ezio & Nodalie


Je ne cessai d’observer l’expression du jeune elfe, et y discernai une frayeur dissimulée derrière un sourire en coin. Mes dires l’avaient visiblement dérangé et ce qu’il me répondit me fit hausser un sourcil. Être remarqué des dieux ? Voilà un raison bien surprenante et surtout très originale. Je me demandai comment il comptait s’y prendre, mais gardai ma question pour plus tard. La discussion avait dévié sur les fugolls et mon visage s’assombrit. Même si cette situation ne semblait pas inquiéter son voyage, au moins avait-il le souci de ne pas se montrer arrogant en minimisant l’ampleur du danger. Cela dit, j’avais l’impression qu’il passerait outre ces conseils et continuerait quoiqu’il arrive son voyage.

Son regard s’était durci, et ne je ne pu répondre à cela que par un léger sourire. Il était jeune, mais vaillant. Il se présenta finalement, et j’haussai à nouveau un sourcil devant la flatterie dont il me gratifia. Il ne m’avait clairement pas démasqué bien qu’il semblait se poser des questions sur moi. « Une femme telle que vous… » que voulait-il dire par là ? Je réfléchissait à une réponse crédible. Devais-je lui révéler ma nature ? Ou bien rester dans l’anonymat ? Je n’en savais rien, et je décidai donc de ne lui communiquer qu’une partie de la vérité.

« Une femme telle que moi ? Que penses-tu que j’étais ? Je chassais effectivement ces créature du Tolväar. Voilà des heures que je les poursuivais mais elle ont profité du couvert des arbres pour se soustraire à mon regard. »

Un bruit derrière moi m’alerta et mais je n’eu pas besoin de me retourner pour sentir la présence de Gideon derrière moi. Il venait tout juste de sortir d’entre les arbres, visiblement suffisamment abreuvé pour reprendre la route. Le lion massif n’approcha pas davantage, soucieux de ne pas perturber la discussion que j’entretenais avec le jeune elfe. Je lui étais toujours reconnaissante de sa prévenance. Il se contenta de s’asseoir sur l’herbe fraîche pour nous observer d’un oeil curieux. Je reportai mon attention sur Ezio et décidai de me présenter à mon tour. J’ignorais si mon nom l’informerait de mon statut, aussi je choisis de laisser le hasard décider pour moi de cette révélation.

« Voici Gideon. »

Il courait des rumeurs parmi les mortels qui avaient déjà eu l’occasion de voir une déesse courir le monde accompagnée de cet animal féroce. Pour autant, la sagesse et l’intelligence qui brillaient dans le regard bienveillant de mon compagnon lui donnait une humanité impressionnante. Le lion émit un léger grognement dans mon dos en guise d’acquiesement, tandis que je poursuivis :

« Mon nom est Nodalie. Je suis l’une de ceux que tu désires impressionner, cela dit, j’ignore la raison de ce but. Ces créatures infernales sont des créations du Dieu-Maître du Tolväar, Saphomoth. Elles errent en Silraen, provoquant chaos et destruction, mort et décimation. Je constate que Sylveride semble peu préoccupé par la situation, puisque tu ignorais jusqu’à leur existence-même. Une preuve de plus au fait que Meruwan se désintéresse de la tâche qui est la sienne… »

J’avais baissé la voix, cette dernière réflexion m’étant davantage destinée. Comment le dragon pouvait-il ne pas prévenir ses sujets de la terreur qui régnait à l’intérieur-même de leurs frontières ? Cependant, j’en décidai qu’il n’était pas mon rôle de mettre ce jeune elfe dans la confidence, bien que je ne puisse rester sans le prévenir.

« J’ignore ce que tu recherches, mais tu dois être prudent. »

Je le fixai avec grand sérieux, puis finit par me détendre quelque peu. Je rejoignis le rocher sur lequel je m’étais installée quelques instants plus tôt et m’y assit, croisant les bras avec un léger sourire sur les lèvres.

« Dis-moi. Pourquoi cherches-tu à impressionner les dieux et comment comptes-tu t'y prendre ? »

Voilà une quête qui me semblait à la fois insensée mais fort intéressante, et j’étais bien décidée à en apprendre davantage. Je n'avais pas souvent l'occasion d'entretenir la discussion avec un silraeni, et c'était d'autant plus intéressant de connaître sa vision du monde. De plus, rien ne pressait pour que je regagne l'Ydrasil et un peu de repos serait la bienvenue.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
Ezio Dynaheir
Chevaucheur Céleste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/04/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Jeu 10 Avr - 19:29


• Mystery gift •

Quelle étrange sensation de se retrouver en face d'une femme aux grands pouvoirs. Elle n'avait pas l'air de m'en vouloir et m'expliqua, effectivement, qu'elle s'occupait de ces viles créatures.  Le Tolväar est un royaume de chaos et de dévastation. Nous en avions entendu parler dans les contes et légendes et même, il arrivait que ce nom sorte des bouches de certains habitants de Sylveride. C'est alors qu'un immense lion fit son apparition, imperturbable et musclé. Il s'installa non loin de nous et semblait nous écouter. La Dame se présenta ainsi que son compagnon. Lorsqu'elle évoqua ces mots « L'une de ceux que tu désires impressionner » mon cœur fit un bond. Mes pressentiments étaient donc vraies. La crainte et le respect prirent possession de moi, ne sachant quoi faire face à cette beauté et au lion à la crinière d'or. La dénommée Nodalie entama un discours sur les créatures malfaisantes, m'indiquant qu'elles erraient en Silraen. Meruwan semblait indisposé à nous indiquer les problèmes extérieurs. Nous aimions la nature, la beauté des lieux, nous vivions presque dans une harmonie si pure et pourtant, le fait qu'elle évoque le maître dieu de Silraen, qu'il ne vienne pas nous voir pour nous prévenir des avancées démoniaques, un sentiment de tristesse s'accumula en moi. Nodalie poursuivit par quelques conseils, me demandant d'être prudent à l'avenir, ce que je ferai. Une question la tarauda et je me pris de nouveau en main, la main contre le cœur, au garde à vous.

- Je cherche à atteindre mon ascension. J'aimerais faire partie des légendes et ne pas avoir un nom qui disparaîtra lors de ma mort. J'admire les Dieux pour ce qu'ils ont fait et ce serait un plaisir que de pouvoir affronter le mal à leur côté. En ce qui concerne comment je vais m'y prendre …

Un silence se fit, je cherchais mes mots. Je n'étais pas certain si la réponse que je lui donnerai serait la bonne et moi-même, j'avais du mal à trouver des raisons pour impressionner les Dieux. En tant que simple mortel, à part prier et montrer ma bravoure, je n'avais pas de femmes à secourir ou encore même sauver le royaume. Un soupir. Je continuais avec une voix plus basse qu'à la normale.

- A vrai dire, je pensais impressionner les Dieux en accomplissant un périple et en aidant des voyageurs ou des Hommes en détresses. J'ai prié pendant de longues années, attendant un signe divin mais rien, jusqu'à aujourd'hui. Je n'ai jamais douté de votre existence et même, si le monde est en péril alors je combattrais pour mon royaume. Pour le moment, je voyage pour découvrir le monde et revenir à Sylveride lorsque j'aurais des choses à dire.

Je croisais de nouveau les bras, posant mon regard dans le sien. Jetant un petit coup d'oeil à Gideon, si beau était cet animal. Étant fils d'elfes, je me sentais très proche de la nature et pensait même communiquer avec. Je ne trouvais d'autres mots à lui dire. Je craignais de devoir rebrousser chemin et de voir mes rêves détruit à jamais. Je voulais devenir un preux chevalier, celui qui parcourrait le monde avec son fidèle destrier. Un chevalier qui atteindrait le ciel. Voilà ce dont je rêvais. La seule chose que j'avais à protéger dans ce monde était ma sœur. Mes parents étaient bien trop occupés à être à la cours de la cité mais, je ne leur en voulait point. Ils avaient leurs raisons. Je m'approchais un peu plus d'elle et lui demanda :

- Est-ce que vous avez déjà pratiquer une ascension sur quelqu'un ? Ou bien, auriez-vous des conseils avisés ? J'affronterais le mal à vos côtés Dame Nodalie. Même si je sais votre pouvoir grand, j'aimerais pouvoir vous servir.
© Fallen Swallow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Ven 11 Avr - 17:35

« Mystery Gift »
Ezio & Nodalie


La posture qu’adoptait Ezio lorsqu’il parlait était emplie de dévouement. J’avais la curieuse impression que ce jeune elfe était quelqu’un de droit, avec un honneur certain. Seulement, il lui manquait l’occasion de le démontrer. Et cela, je ne pouvais lui offrir personnellement. Il n’était pas de mon royaume, et je ne pouvais me permettre de l’envoyer vers le danger par intérêt. Je croisai les jambes et l’écoutai attentivement. Gideon s’était rapproché et semblait lui aussi très attentif au discours du jeune homme.

Gagner l’Ascension et par la même occasion l’immortalité était un évènement exceptionnel qui n’arrivait que très rarement. Pour cela, il fallait que le Conseil Divin du territoire se réunisse et autant dire que réunir les dieux supérieurs d’un monde n’était pas chose aisée… Pire encore, les rassembler autour d’un avis commun était encore plus ardu. Avant même de devenir un dieu ou gagner l’immortalité, mains périples allaient s’offrir à lui. Et autant dire que cela risquait de prendre un long moment avant qu’il ne prouve sa valeur à Meruwan. C’était à la fois ambitieux mais pas pour autant prétentieux s’il comptait se faire connaître grâce à ses exploits de bienfaisance.

Il n’avait toutefois par l’air convaincu quant à la façon par laquelle il s’y prendrait pour atteindre son but. Sa quête était noble, mais sa vision du monde était pourtant certainement très éloignée de la réalité. Pour autant, je me gardais bien de le lui dire. Un point me rassurait en revanche : il souhaitait porter ses informations et ses découvertes à Sylveride. Si je n’arrivais personnellement pas à convaincre Meruwan, peut-être que lui, en silraeni, parviendrait-il à faire entendre raison aux êtres de ce monde.

Il me posa alors une question qui allongea mon sourire. Si j’avais déjà pratiqué l’Ascension… évidemment, puisque j’étais la seule ayant cette capacité à l’instar de mes deux frères. Encore une fois, le gage de son honneur me toucha mais je ne pouvais en aucune façon y répondre favorablement. Gideon semblait également l’avoir remarqué puisqu’il prit lui-même la parole :

« Hélas, nous ne sommes pas de ce monde et nous n’avons pas d’influence en Silraen, si ce n’est celle d’adresser nos recommandations à Meruwan. »

Je le coupai, consciente que les révélations qu’il adressait au jeune homme risquaient d’abaisser le masque qui était le mien à cet instant.

« En effet, il ne sera pas à nous de décider de ton sort. C’est à tes dieux qu’il faudra t’adresser, les dieux de la nature voire Meruwan lui-même. »

Je croisai les bras et le dévisageai. Sa curiosité à propos du monde divin était intéressante. Bon nombre de mortels ignoraient tout de l’existence des dieux et pratiquaient leur foi sans savoir que leurs dieux marchaient parmi eux. L’attitude d’Ezio le montrait sûr de lui et désireux d’en découdre. Je poussai un léger soupir en secouant la tête :

« C’est à Meruwan qu’il te faudra prêter ton allégeance afin que tu puisses le servir au mieux. Le seul conseil que je puisse te donner est de te prémunir contre le danger et surtout ne pas le sous estimer. Les temps sont durs et combattre le Tolväar t’édifiera en une cible qui, malheureusement, serait bien insignifiante comparé à la puissance d’un monde entier plongé dans le Chaos. ce n’est pas qu’une guerre de mondes. C’est également une guerre de dieux. Ne deviens pas la cible de l’un d’eux. »

Je me redressai et fis quelques pas, pensive.

« Je parlerai de toi à Meruwan afin qu’il prenne en considération tes désirs. Tu sembles courageux et déterminé, ce ne serait que du gâchi de laisser cette motivation qui se fait rare au pays de Silraen, périr dans une capitale qui risque de bientôt n’être plus que l’ombre d’elle même. Nous avons besoin de forces, et tu auras ainsi l’opportunité de t’illustrer. Rare sont les silraeni comme toi qui souhaitent engager leur vie dans pareil combat. Un combat dont bien souvent, ils n’ont pas la moindre idée… »

Je m’arrêtai et remarquai que Gideon s’était allongé sur l’herbe fraiche, les yeux clos. Je ne doutai pourtant pas du fait qu’il écoutait intensément notre échange. J’eu un léger sourire et m’adressai à Ezio :

« Quant à l’Ascension, oui je l’ai déjà pratiquée. C’est un phénomène extrêmement rare qui ne se produit qu’une fois toutes les décennies. Gagner l’immortalité n’est pas une mince affaire… il s’agit d’un privilège rare et d’un don extrêmement précieux. Tu dois donc imaginer à quel point il peut être ardu de s’élever en tant que dieu. Montre toi infaillible et loyal envers ton dieu-maître. Lui seul a la clé de ta destinée entre ses mains. »



Code by Silver Lungs
[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
Ezio Dynaheir
Chevaucheur Céleste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/04/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Ven 11 Avr - 23:25


• Mystery gift •

Gideon s'était retourné vers nous, sa voix était d'un timbre grave et puissant. Il paraissait sage sous ces aspects d'animal. Ils ne venaient pas de ce monde ? En tout cas, il était clair que Meruwan était le cœur de Silraen et que je devais me rendre à ses côtés. Comment faire ? Déjà il était rare de pouvoir rencontrer un Dieux sur son chemin, par le plus grand des hasards bien entendu. Alors si c'est pour aller le chercher, sur un royaume où il peut se déplacer sans être vu, la tâche paraissait plus complexe. Nodalie reprit la parole en confirmant les dires du lion, eux ne pouvaient rien pour moi. Prêter allégeance à Meruwan, lui montrer que je n'étais pas qu'un simple mortel vivant sur ses terres, lui prouver que moi, Ezio Dynaheir, était un être capable de devenir un Grand Homme. Elle évoqua une guerre des Dieux, tous les royaumes étaient en périls. Ils avaient créés des univers à leur image, ils étaient les maître tout puissant. Nous sommes impliqués aussi, même si nous ne sommes que de simples humains, elfes, nains et autres créatures vivant dans ces contrées obscurcit par le chaos. Je restais silencieux tandis que la Dame continuait son discours. Mes yeux brillèrent de malice lorsqu'elle déclara parler de moi à Meruwan. Peut-être aurais-je une chance dans l'avenir. L'heure était grave, je devais devenir un homme plus habile à l'épée et plus futé. Tellement de choses dont je n'en ai pas la connaissance et le temps presse. Nodalie me détourna de mes pensées lorsqu'elle discuta de l'ascension. Mon cœur fut légèrement meurtri à l'idée que rare pouvait être les hommes atteignant cet objectif. Meruwan était le seul pour qui je devais compter à ses yeux. Du moins, pour qui, je devais me montrer loyal et respectueux, bien que je le sois avec mes prochains. Ma tête était en ébullition, toutes ces informations et cette rencontre me semblaient irréelles. J'avais envie de me pincer les joues mais avec mon gantelet d'argent et mon casque sur la tête ; ce serait bien plus difficile. Soudain, sans comprendre pourquoi, je m'agenouillais devant cette créature parfaite aux yeux de saphir. Je lui dis :

- Vous êtes une femme noble et sage. Vos conseils et vos paroles m'ont mis en émoi. Je dois dire que je suis agréablement surpris de cette rencontre et je dois admettre, que c'est en tout bien tout honneur que j'irais rencontrer Meruwan, le Dieu-Maître. Avant toute chose, je compte me rendre un peu plus loin, dans ces terres lointaines. Je dois prouver à Meruwan que je suis un digne gardien mais pour cela, il me faut m'entraîner et découvrir.

Je me relevais avec un cliquètement métallique, les impressions de craintes avaient disparus. Je ressentais dans ce lieu de paix, une puissance inimaginable, tournoyant autour des deux protagonistes qui se tenaient devant moi. Nodalie n'avait pas eu peur de moi Qui donc le serait ? Je me mis à grogner intérieurement comme si, j'étais impuissant. J'aurai pu mourir sans son intervention, sans qu'elle ne me guide et m'explique quelles créatures hostiles se tenaient là quelques minutes plus tôt. Je devais être prudent et discret. Je sentais qu'un jour, je pourrais y arriver. Je m'en donnerais les moyens, je partirais à l'aventure raconter ce qu'il se passe à l'extérieur. Je viendrais à Sylveride leur expliquer tout ce que j'avais vu. Peut-être devrais-je tenir un journal lorsque le moment sera venu. Mon regard devint celui d'un homme fier et heureux face à tant de bienveillance. Retirant mon casque bien que la lisière soit ouverte, je souhaitais montrer mon véritable visage. Lui prenant la main, je l'embrasse délicatement et espère ne point l'avoir froissé. Après tout, ce sont des rites de gentleman et la dernière chose que je souhaitais lui avouer avant de m'en aller, était une toute première pour moi.

- Dame Nodalie, j'aimerais vous demander une dernière chose avant de m'en aller. Est-il possible que vous puissiez me donner votre bénédiction pour ce long chemin ? Je rejoindrais Meruwan le temps venu.

Je baissais un peu la tête, yeux fermés. Je ne voulais pas découvrir si après cette demande, elle serait surprise ou bien me prendrait-elle pour un fou. Un mortel découvrant un Dieu au milieu des hauts-bois avec en prime, un énorme lion à ses côtés et avec des créatures malfaisantes à quelques pas d'ici, non. Tout allait bien. Du moins, c'est ce que je sentais. Peut-être serait-elle ravie de pouvoir bénir un mortel ou bien ne le pouvait-elle pas. Puisque, étant enfant des terres de Silaren, j'étais sous la diligence de Meruwan. Hélas, ne l'ayant jamais croisé, je préférais au moins être béni par la venue de cette femme aux magnifiques courbes dotée de magie mystique. Mon cheval s'impatientait, tapant le sol de son sabot et cherchant du regard son maître. Était-il vraiment temps que je m'en aille ? J'aurai souhaité rester plus longtemps à ses côtés. Sa venue m'a permis d'éclaircir beaucoup de points jusque là, insoupçonné quant à la nature de Meruwan et des événements tragiques qui s'annoncent. Une bénédiction ne pouvait pas me faire de mal.
© Fallen Swallow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Dim 13 Avr - 16:42

« Mystery Gift »
Ezio & Nodalie


J’observai le jeune elfe s’agenouiller devant moi, sans vraiment comprendre la raison de ce geste dévoué. Il semblait résolu à mettre en pratique mes conseils. Aussi jeune soit-il, je m’étonnai de sa prévoyance et sa prudence. Habituellement, la fougue accompagnait la jeunesse et avec elle, la raison était reculée au second plan, derrière l’ambition précoce et le goût du risque. Pourtant, Ezio semblait faire preuve d’une forme de sagesse en ne cherchant pas à démontrer sa valeur avec dédain et arrogance. Au contraire, il avait bien conscience que le monde extérieur serait hostile et difficile à affronter. Sa survie même en dépendrait.

Il semblait impressionné par cette rencontre. Je riai intérieurement en pensant à son expression s’il s’était retrouvé face à des dieux bien plus imposants que moi, comme Anwyn paré de son armure de lumière ou bien Meruwan sous son impressionnante forme draconique. Mais cela ne saurait tarder… Il s’était redressé et avait accompli un geste que personne n’avait osé en plus de trois millénaires. Un baiser sur la main. Gideon émit un grognement guttural, visiblement aussi surpris que moi par cette audace inattendue. Voilà qui démontrait bien du courage, un courage que même les dieux les plus puissants n’osaient pas envisager. Cette idée m’arracha un sourire et je le laissai faire.

Ezio m’adressa une dernière demande, encore une fois témoignage de sa grande audace. Ce garçon n’avait pas peur de s’adresser à plus fort que lui, et il irait sans doute loin en empruntant cette voie. La voie du risque, mais qui au final risquait sans aucun doute de payer. Je repensai à sa demande, songeuse. Une bénédiction. Mais que souhait-il exactement ? Un encouragement ? Des mots ? Un geste ? Je décidai tout naturellement de lui faire un présent. Voilà qui lui serait plus utile que de vains mots qui se perdraient dans le vent et à travers le temps.

Je l’incitai à relever la tête d’un geste de la main, et retirai une bague de mon annulaire pour la poser dans sa paume. Elle était plutôt fine, sertie d’un saphir en ovale qui rappelait la couleur de mes yeux et striée de veinures dorées. Le tout était en argent pur, d’une couleur qui aurait pu concurrencer la lumière des étoiles. J’abaissai l’un de mes gants et révelai ce qui ressemblaient à des fissures bleuâtres courrant sur mon avant bras. La manifestation à vif de la magie qui courait dans mon corps. Je fis glisser par la conscience un filament bleu de magie blanche, qui vint se placer sur le saphir de la bague, l’auréolant d’une lumière bleue très vive. Une fois le sortilège niché dans sa nouvelle demeure, je relevai mon gant sur mon bras, dissimulant les traces de magie, et pris la parole :

« Voici un présent qui te préservera du mal. Un bouclier que tu ne verras pas mais dont l’efficacité t’épargnera sans aucun doute de nombreuses blessures. Il ne pourra hélas pas empêcher une lame de s’abattre sur toi. En revanche, les blessures seront amoindries et ta résistance à la magie noire, accrue. Appelle le par la pensée lorsque tu en as besoin, et il t’enveloppera. »

Gideon souffla dans mon dos. J’ignorai s’il approuvait cette initiative assez exceptionnelle de ma part. Mais après tout, j’était persuadée que cet elfe ne me décevrait pas. Il était surtout rare de croiser des êtres aussi préoccupés du sort des mondes, et désireux d’apporter la sécurité aux leurs. Il fallait à tout prix les encourager dans cette voie et les aider au possible.

« Prends en soin. Il s’agit là de mon pouvoir. »

Je fis signe à Gideon qui hocha sensiblement la tête. Il adressa un mouvement de crinière à Ezio, lui signifiant son départ, et s’élança à travers les arbres. Je déployai moi-même des ailes translucides créées d’une illusion et m’élevai à une légère hauteur. Je posai une dernière fois mon regard sur le jeune elfe et déclarai avec un sourire :

« Je parlerai à mon frère, le dragon. Plus tard, rends lui visite et fais lui part de tes intentions. Que les dieux bénissent ta route. »

Et sur ces dernières paroles, je m’envolai par delà les arbres afin de rejoindre ma demeure céleste.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
Ezio Dynaheir
Chevaucheur Céleste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/04/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   Mar 15 Avr - 18:31


• Mystery gift •

Nodalie me demanda de me relever, la tête tournée vers elle. Resplendissante était cette femme, je la vis retirer de sa main une bague avec un joyau incrusté dedans. Elle avait retiré une sorte de long gant qui couvrait son bras. Des filaments bleus la traversaient, on pouvait croire qu'elle insufflait la magie. Son doigt se posa sur le saphir et Nodalie semblait extrayez sa magie vers ce bijou. Ce n'était qu'une infime partie de son pouvoir certainement mais, j'étais fasciné par cette démarche. Voici ma bénédiction, semblerait-il. Un bijou inestimable que je plaçais sur mon annulaire, ayant retiré mon gantelet d'argent, il émanait une lumière bleu océan, la pierre paraissait presque vivante. La déesse m'indiqua quel pouvoir elle y avait placé, un bouclier protecteur qui me protégerait de la magie noire. Je devais toute fois rester prudent face au danger. Je me sentais fort et fier, cette rencontre me remontait le moral et j'appréciais ce geste. Il me paraissait même démesuré, je n'étais rien comparé à elle ou même à Gideon. Finalement, elle finit par s'envoler avec des ailes illusoires, tel un ange volant vers les cieux. Elle me déclara une dernière chose à propos du dragon, son frère et me chargeait de lui rendre visite dans quelques temps. Puis, elle disparut sans laisser de trace. Je me retrouvais seul dans cette clairière, seul le bruit du vent au travers des feuillages et les sabots contre la terre résonnait. Je venais d'assister à une scène où j'avais été l'un des protagonistes. Une déesse et son fidèle compagnon à ses côtés dans un lieu reculé de Sylveride. Étais-je chanceux ou bien était-ce le destin ? En tout cas, ce joyau en ma possession, j'étais apaisé et tellement heureux. Une déesse … Et dans un murmure, je lui dis :

- Merci à toi, Nodalie.

Je repars vers ma monture qui commençait à hennir, retirant la corde qui le gardait prisonnier de l'arbre le temps que je discute avec ces étranges créatures. Des créatures pratiquement humaines et dotés de grands pouvoirs. Lorsque je reviendrai à Sylveride, je pourrais conter toutes mes aventures dont celle-ci qui resterait gravé en moi. Émerveillé, j'avance parmi les arbres et les buissons pour me frayer un chemin et tenter de sortir des hauts-bois. Je devais rester méfiant, les viles fugolls pouvaient encore rôder et je ne voudrais pas qu'ils pointent leur bout de nez maintenant. Je manquais d’entraînement. Je devais revenir plus fort, plus puissant, plus fervent envers Meruwan. Il faudrait que je choisisse mes mots, que je lui montre mon dévouement. J'aimerais faire partie de ce jeu d'échec sans être un pion mais le cavalier. Nous avancions sans trop de peine pendant quelques jours, nous abreuvant et mangeant à notre faim. Mon cheval avait désormais un nom, j'avais choisi Hélios. On va dire que ça lui allait bien avec sa belle crinière et son poil blanc. Chaque soir, je retirais mon gant pour admirer ce bijou. Je le gardais sur mon doigt, le caressant et mon regard obnubilé par cette aura bleu. J'avais hâte d'entamer mon aventure ...
© Fallen Swallow

[hrp: Pardon si c'est court mais au moins, je clôture Wink]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mystery Gift • PV Nodalie [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» La Guerre des Clans Mystery
» Pacioretty : Saison terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: .
-