AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 On m'appelait le "Baron" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sareth de Kérangal
Âme errante
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/04/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Dim 13 Avr - 10:56

  • Nom : Kérangal
  • Prénom : Sareth
  • Surnom : "Le Baron" / Eldareth

  • Age : ?
  • Race : Éthéré Corrompu (& Dieu de la Destinée)
  • Sexe : Mâle

  • Métier(s) : Brigand et Philosophe
  • Idéologie : Nihiliste aux idées misanthropes

  • Peuple : Ydrasil
  • Groupe : Immortels
  • Alignement : Neutre

  • « Quelque chose qui est imparfait ne peut créer quelque chose qui est son inverse. Cela s'applique aussi aux lois et malgré le fait qu'elles soient la preuve que les êtres essayent de créer quelque chose de meilleur, cette seule raison m'indique que je n'ai pas à les respecter. »
Le Baron
Quelqu’un sait dans qui j’ai laissé ma dernière dague ?

♠ Personnalité ♠

Edareth fait toujours preuve d'un immense sang froid, même dans des situations extrêmes de vie ou de mort, cependant il semble ne pas supporter l'obstination inutile et pense qu'il est inutile de résister devant la fatalité. Il est toujours très calme et ne laisse que rarement voir ses véritables émotions, une barrière très efficace qui ne peut être passée que lorsque la situation le dépasse complètement. Elda' ne croit pas à l'ordre, y compris dans ses propres actions. Selon son principe directeur, il a tendance à suivre ses caprices du moment et n'a donc pas de règles abstraites. Le bien et le mal n'entrant que rarement en ligne de compte lorsqu'il s'agit de prendre une décision, ce n'est ni un justicier, ni un criminel. Cette instabilité fait que ce trait de caractère est la seule chose qui soit fiable à lui.
Son thème est le vide et/ou le nihilisme, une philosophie qui exprime que le monde (et plus particulièrement l'existence) est dénué de tout sens, de tout but, de toute vérité compréhensible ou encore de toutes valeurs. Cette philosophie correspond particulièrement bien à l'attitude calme et posée d'Eldareth. Il ne porte cependant presque aucun respect pour ceux qu'il ne blaire pas, peut (en plus d'être sarcastique) devenir provocateur et développe de temps en temps une certaine haine contre "l'humain", qu'il trouve parfois pitoyable, bête et inintéressant. "L'homme" qu'il est n'a pas toujours été aussi sombre, mais depuis qu'il a tué ses propres amis, et surtout depuis qu'il sait ce qu'il leur a fait, par bêtise ou naïveté, il peine à retrouver le sourire. Le monde autour de lui s'est écroulé, et il sait que c'est entièrement de sa faute. Il avait préféré fuir... c'est ce qu'il faisait de mieux, de toute façon.
Eldareth avait ce que la plupart des gens voulaient avoir, mais il n'en était pas heureux pour autant. Son don de télépathe était pour lui une malédiction. Cette télépathie a plongé sa vie et celle de ceux qu'il aimait dans un enfer, pavé de ces "soi-disant" choix qu'il pensait bons à l'époque. Ayant été traqué quasiment toute sa vie, recherché pour son pouvoir, considéré uniquement par rapport à ce pouvoir. Il avait peur des autres mais surtout de lui-même, ne sachant pas jusqu'où le mèneraient ses dons. Traumatisé depuis lors, c'est pour cela qu'il est très lent à faire confiance, et qu'il ne supporte que très mal les éloges et les compliments. Il se considère humainement comme un moins que rien, une aberration qui n'aurait jamais du exister. Mais, lâche, il n'eut jamais le courage de passer à l'acte, de faire ce qui lui avait si souvent trotté en tête : mettre fin à ses jours. Il préféra plutôt boire, et oublier.
Fermer cette fonction qu'avait son cerveau malade, de pouvoir lire dans celui des autres : C'était bien la seule chose qu'il avait subit et qu'il ne regrettait pas : pouvoir enfin faire taire ces foutues voix dans sa tête et être seul. Car c'est ce qu'il était et est encore : seul. Son don était tellement rare que personne ne pouvait le comprendre, mais tellement lourd qu'il se demandait souvent si un comme lui, ce n'était déjà pas de trop. De plus, sa méfiance lui disait de ne pas en parler, de cette capacité, et il finissait par tout garder pour lui : inquiétudes, souffrances, désespoir. Aujourd’hui même et malgré qu’il se soit endurci, il garde de grosse séquelles de cette partie de son histoire.

♣ Physique ♣

Tout le monde sait que ce qui est un Éthéré peut prendre n’importe quelle forme. Pourtant, ce n’est pas le cas d’Eldareth. Il dispose d’handicaps que d’autres Éthérés n’ont pas, et la seule chose qu’il pourrait éventuellement modifier est sa pilosité : chose qui même si minime, peut-être très pratique..
Grand et fort, Eldareth est bien proportionné, ce depuis qu’il a subit son entraînement, mais surtout après avoir été forgeron. Frapper l’acier continuellement a fait apparaître de puissants muscles sur son corps parsemé de quelques cicatrices, là où avant il n'y avait que peau et os. Vous l'aurez deviné, même si Eldareth est aujourd’hui comparable à un colosse, il était à la base quelqu'un de plutôt malingre, bien qu'il ne le fit pas exprès. Il était doté d'une chose qui souvent, lui coupait l'appétit, et le plongeait dans une dépression qui dans son cas, ne faisait pas prendre de poids, bien au contraire... Son visage, souvent caché par sa capuche fétiche, que l'on n'hésiterait finalement pas à qualifier de "beau", n'est pas froid et pâle comme le laisserait sous-entendre son comportement ou ses idéaux, mais plutôt harmonieux, éclairé et aux traits raffinés. Une longue mèche y pend, lui donnant une allure à la fois rebelle et d'une intellectuelle supériorité. Ses cheveux justement, sont longs et colorés d'un blanc assombri, tout comme sa barbe naissante. Souvent tirés vers l’arrière, ils ont tendance à blanchir étrangement pendant la nuit, mais s’assemblent tout de même plutôt bien à son teint halé et ses yeux perçants, qui eux brillent durant celle-ci. Il porte sur lui une marque particulière et unique à lui : Le chiffre “4”, tatoué sur son muscle pectoral gauche, héritage d’un sombre passé mais aussi typiquement caractéristique de lui (« Sareth n’est pas dans ce genre, il préférera jouer dans l’ombre que sur le devant de la scène… »). Enfin, Sareth n’est pas sortie indemne de sa confrontation avec le Consortium, un bâton de bois noir accroché sur le dessus du genou de sa jambe gauche fait office de jambe “artificielle”, ce qui explique l’utilité de la canne qui l’accompagne depuis lors.

Ce qui choque surtout, et la chose qui se voit en premier chez lui sont ses yeux, outre le fait que leur pupille soit semblable à celle des chats. Colorés d'un jaune or, perçants comme s’il voyait en vous, profonds à s’y engouffrer, beaucoup diraient qu’il peut voir en vous. Ce qui n'est finalement pas bien loin de la réalité. Devant ses yeux se dresse quand l’intérêt le demande, des lunettes réctangulaires : une particularité aussi originale qu’utile.

♦ Histoire ♦



Chapitre 1 : Sareth de Kérangal.

Sareth est 'né' dans les banlieues mal famées de la célèbre capitale du Tolvâar, Sivgardün. Une immense ville, une mégalopole géante, dévorant tout sur son passage, s'étendant des montagnes jusqu'aux marais des quartiers qui avaient vu 'naître' Sareth. Ce qui suivra cette réalité est l’histoire d’un humain malchanceux, qui a vu son destin s'envoler en même temps que l’esprit et l’âme de son corps. Car Eldareth faisait et fait partie de ces êtres doublement rares, qui en plus d'avoir cet éclat, cette Étincelle en lui, de pouvoir maîtriser la magie, il était doté d'un pouvoir tout à fait exceptionnel. Quand certains maîtrisent le feu, ou peuvent commander aux morts, Eldareth lui, était capable d’influencer tout ce qui se trouvait autour de lui, de l’analyser, le contrôler ou encore le copier. Un pouvoir extrême et dangereux, qui lui valut plus de mésaventures que de gloire, surnommé.

Ce pouvoir qui attirait les convoitises, attira aussi l’une des plus grandes organisation “mafieuse” de l’époque, le Consortium, dirigé alors par Tezzeret qui décida d'embaucher Eldareth dans son organisation. Il apprit au “mage” à maîtriser ses pouvoirs, tout d'abord pour son bien, puis, ensuite pour le bien des autres... et surtout, pour ses propres intérêts. Naïf, jeune, peut-être aussi un peu peureux, Eldareth suivit les ordres de Tezzeret. Il intégra tout d’abord la “légion” (nom donné aux troupes d’élites de Tezzeret) une fois sa décennie d'entraînement achevée, effectua nombreuses “missions” et puisa dans les livres bien plus que tous ses camarades, au point même de forger des inquiétudes quand à ce comportement assoiffé. Ceci jusqu'à ce que son mentor lui demande d'effacer la mémoire d'un homme qui, apparemment, en savait trop. Mais pour Sareth, c'était comme opérer un cerveau avec une hache. Il était encore incapable de tant de précision, de concentration, et échoua. Ou plutôt, il ne réussit que trop bien : l'homme fut alors incapable de parler, de penser, de bouger. Une coquille vide. Horrifié par ses propres pouvoirs, il prit la fuite. Il fut suivit par son meilleur ami, Kallist, frère d'arme et quasiment frère tout court tellement ils se ressemblaient. Les deux hommes cavalèrent un certain temps, jusqu'à finalement se retrouver acculés. Dans le but de se protéger et de protéger Kallist, Sareth tenta l'impossible : transvaser son ami et lui dans un autre endroit. Sauf que ce qui se produit... ne fut pas du tout ce qu'il espérait. Son esprit chassa celui de Kallist, qui fut contraint de partir habiter le corps de Sareth. Les deux hommes avaient été... "inter-changés". Et Sareth, enfermé dans le corps de son meilleur ami, perdit la mémoire. Encore Aujourd’hui, Eldareth reste ignorant face à ce phénomène, car outre le fait qu’il sait maintenant ne pas avoir le pouvoir pour exécuter un tel sort, l’anomalie qui s’est produite ne peut venir “entièrement” de lui.

La suite est un peu floue, dans le sens où chacun était persuadé d'être l'autre, et de lui en vouloir pour une raison tout à fait compréhensible, mais dont il peinait à se souvenir. L'esprit de Sareth vécut en tant qu’Kallist dans les hauts quartiers, pendant que Kallist en tant que Sareth, survivait tant bien que mal dans les faubourgs pourris de ce monde. Et ce, pendant deux ans. Deux ans, jusqu'à ce que la vie, le destin, ou plutôt, Tezzeret lui-même, remirent les deux hommes face à face. Et ce ne fut que lorsque le corps de Sareth mourut sous les coups d'un envoyé de Tezzeret que son esprit put enfin se souvenir et devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Les événements s'enchaînèrent ensuite avec une vitesse affolante : Sareth, encré dans le corps éthérée de Kallist qui avait subit maintes expériences, fut capturé et enfermé lors d’une escapade qui lui valut une jambe. Pendant deux ans, il lui firent subir une torture plus douloureuse que la mort par le feu : L’intégration de l’âme d’un Dieu dans son corps. En fait, ce n’est que lorsque ce rituel fut achevé qu’Eldareth comprit ce qui lui arrivait, et surtout ce qu’il s’était passé. Pendant son escapade avec Kallist, Tezzeret s’était installé en Ydrasil, là où il s’était attelé de nouveau à ses expériences dans le but de créer des Dieux artificiels. La découverte de celles-ci par les autorités compétentes déclencha une semi-guerre civile, opposant les partisants de Tezzeret à ceux de Nodalie. Cette “guerre” ne dura pas longtemps, s’achevant par la victoire évidente de la Déesse qui s’occupa elle même du cas de Tezzeret. Cependant, elle avait échoué sur un point et ce n’est d’autre que Sareth qui en a subit les conséquences. Mais pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Sûrement que non, car celui qui est le mieux placé pour échapper à son Destin n’est d’autre que le Dieu de ce domaine lui-même.
Seulement, il y a quelque chose que Tezzeret n’avait pas prévu et était loin de prévoir : que son réceptacle devienne sa propre prison. Oui, l’enfant qu’il avait recueillit et entraîné était maintenant devenu un mage aguerri. Cette enfant devenu homme avait profité de la faiblesse temporaire de Tezzeret pour le sceller au fond de son âme, faisant de lui même une prison qui aujourd’hui ne peut-être brisée que sous 2 conditions distinctes : son autorisation… ou sa mort. Après cela, Sareth perdit une nouvelle fois la mémoire, telle était l’une des contraintes de l'exécution d’un tel sort….

La fin de cette histoire n’est ni excitante, ni glorieuse. Sareth, perdu dans un monde qu’il croyait ne pas connaître, travailla en tant que forgeron pendant plus de 10 années au compte de l’armée d’Ydrasil. Puis, lassé et découvrant un potentiel qu’il croyait nouveau, il se décida à Arpenter les 3 mondes, à la recherche des hommes et femmes qu’il voyait dans ses visions. Cette activité lui a déjà permis de découvrir des parcelles de son sombre passé, et cela n’est que le commencement. Au jour d’aujourd’hui, le Consortium n’est pas vaincu et Tezzeret n’est pas mort. Le monde change, la guerre arrive. Le Destin est flou, les étoiles s'entremêlent et fusionnent. Personne ni même lui ne sait ce qu’il va devenir et les choix qu’il prendra, mais la suite risque d’être terriblement intéressante.

Chapitre 2 : Tezzret, Dieu de la destinée.



♥ Pouvoirs Psychiques ♥


Les Dons pèsent lourdement sur l’esprit et le corps. Plus Eldareth va loin dans leur utilisation, plus celle-ci devient difficile. Il faut savoir que chaque être présente une résistance plus ou moins grande pour les magies psychiques qui agissent directement sur l’esprit, et que les limites abstraites de ceux-ci sont grandes.

Psychokinésie : La Psychokinésie réside sur deux points : l’analyse et le contrôle. En faisant simple, l’analyse des propriétés de la matière permet d’agir directement dessus en modifiant ce qu’on appelle ses“variables” ou “vecteurs”. Un Don qui demande beaucoup de concentration et de dextérité.

Télépathie Hypnotique : Capacité de pouvoir lire dans l’esprit d’une personne et d’établir un lien “psycho-actif”. Lorsque ce lien est créé, le lanceur peut plonger la cible dans un hypnose recouvrant les 5 sens, et même modifier sa perception des choses ainsi que ses souvenirs. Difficile à manipuler, ce pouvoir est aussi dangereux pour la cible que pour le lanceur.

Essence du Destin : Capacité de voir l’avenir. Plus précisement, Sareth est capable de prévoir tout ce qui va se passer dans les 120 secondes qui suivront son référentiel, il lui arrive aussi d’avoir des visions soudaines. Pouvoir incomplet et hérité de Tezzeret, il reste cependant très incontrôlable et coûteux.

Matérialisation de mémoire : Capacité de matérialiser de sa mémoire des objets, ou de la magie. Cependant, la matérialisation se base sur les souvenirs et non sur l’imagination. Aussi, pour matérialiser de la magie, des runes ou incantations magiques sont obligatoires. Demande une grande concentration, astronomiquement coûteux pour les matérialisation magiques.




Dernière édition par Sareth de Kérangal le Dim 1 Juin - 20:16, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodalie
Maîtresse d'Ydrasil – Déesse
de la Magie et de la Lumière
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 06/03/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Mar 27 Mai - 10:26

Mon petit Sareth, déjà plus d'un mois que tu nous ponds un roman qui ne cesse de s'allonger :DIl m'a tout l'air bon en plus d'être beau, quand penses-tu pouvoir le terminer ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vanalheim.forumactif.org
Sareth de Kérangal
Âme errante
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/04/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Dim 1 Juin - 20:44

DAHDAHBU !

Quoi ? OuiOui, j'ai rompu ma promesse. Mais j'ai pas fait exprès. Le couteau est tombé tout seul, j'te l'jure.

Elle est finie depuis quelques jours déjà, mais je sais pas quels pouvoirs lui attribuer, j'fais ça demain.  xD

Edit : C'est terminé je pense, voyez s'il a quelque chose qui ne va pas si vous le voulez. Je corrige les dernières fautes. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tumulghor
Dieu des Chênes et
des Arbres anciens
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Mar 3 Juin - 1:15

Et bien salutations !

Bien heureux de savoir ta fiche officiellement terminée. Aussi tâcherai-je de t'accompagner lors de notre gambade vers la validation.

Déjà, nous pourrons souligner que d'un point de vue orthographique, tout baigne. Quelques erreurs subsistent çà et là mais il s'agit avant tout de petites erreurs d'inattention bénignes et sans aucune conséquence sur la lecture. Le tout est fort bien rédigé et on se laisse porter par le rythme. Pour ce qui touche au pouvoir, même si c'est du chaos potentiel, les limitations instaurées sauront rendre la chose intéressante. De là, je te fais confiance sur l'usage. Smile

Pour ce qui suit, il s'agira de remarques personnelles. Je laisserai aux bons soins de l'un de nos chers fondateurs la nécessité d'appuyer ou non mes propos.

Le fait de mêler un esprit humain dans un corps éthéré puis d'y incorporer l'âme d'un Dieu m'a troublé. Je dois bien avouer m'être questionné sur l'éventualité que cela soit possible, au moins pour le dernier point. Aussi, si cela est envisageable, je souhaiterais qu'en annexe de la présentation une fiche de Tezzeret, Dieu de la destinée soit créée. Après tout, nous répertorions tous les Dieux et, malgré son statut particulier, je pense qu'il serait utile de procéder ainsi, pour éviter un éventuel doublon tout en insistant sur le fait que les deux individus sont distincts.

Cela amène ma prochaine question : Tezzeret sera-t-il au coeur de ton expérience RP ? Nous avons à faire à un Dieu qui, même s'il est affaibli, demeure dans un corps non divin - corps qui devrait certainement souffrir des traitements occasionnés par sa présence -. Il faudrait le considérer comme un acteur à part entière qui, sur le papier chercherait par tous les moyens à s'extirper de cette enveloppe indigne.

Cela m'attire vers un autre point. Etant l'hôte d'un Dieu du Tolväar, est-ce que les divinités Ydrasili seraient conscientes de sa présence ? Comment expliquerait-on soit, qu'ils n'auraient pas ressenti son aura, soit qu'ils t'auraient laissé délibérément vivre en Ydrasil pendant 10 ans ?

Peut-être que je creuse un peu trop mais en prenant du recul, ces interrogations me sont apparues.

Dans tous les cas, la qualité de la présentation est indéniable mais je me permettrai une petite réserve le temps d'apporter quelques éclaircissements de manière à ce que l'on puisse aborder sereinement le RP.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sareth de Kérangal
Âme errante
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/04/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Mar 3 Juin - 20:08

Salut ! 


Tu ne creuses pas trop, tes questions sont pertinentes et jouant dans le flou (peut-être un peu trop, qui sait ? xD) ainsi que dans le compliqué, je m'attendais à ce qu'on m'en pose.  


Et merci pour les compliments. ToT


Alors,


• Pour la première interrogation, tous ne seraient pas d'accord, aussi il serait plus simple de faire en sorte qu'Eldareth naisse Ethéré... Mais disons que cette histoire rendra plus intéressante les Rp futurs. Je me base sur une simple théorie : Un corps est habité par un esprit, fusionnel avec le cerveau ou ne faisant qu'un avec lui, les réponses sont floues. Bref, si la magie existait réellement, bon nombre d'affirmations scientifiques deviendraient fausses, assez pour que je puisse en développer une autre : Lorsque l'esprit est chassé, le corps est vide. Un corps vide qui demeure sans esprit clamserai rapidement, mais que se passerait-il si on en intégrai un autre ? Aussi, cela aurait-il forcement un impact sur l'intégration d'une âme (puissante, c'est vrai) dans ce corps ? 


Bref, beaucoup de questions, peu de réponses viables. Techniquement, Meruwan ne pourrait jamais s'envoler sous sa forme Draconique, ses ailes casseraient, faute de poids. Aussi, la gravité ne permettrait pas qu'Ydrasil soit "présent", les îlots étant trop proches de la terre et surtout trop massifs et même si cela était alimenté par la magie, aucun esprit, même à plusieurs, ne pourraient garder une concentration H24 dessus (Limites) et même s'ils tournaient entre eux, le fait de relâcher ne serai-ce qu'une seconde la pression mèneraient à un drame. Ton personnage, trop massif, ne pourrait même pas bouger. Et même s'il y arrivait, il serait tellement lent que les fugolls n'auraient pas peur de lui. 
-> Mais cela n'est pas valable, beaucoup de lois sont brisées. En fait, peut-être la question n'est pas de se demander si c'est possible ou non, mais plutôt si vous le voulez bien ou non. ^.^


• Pour la Deuxième... Non, je n'ai pas imaginé Tezzeret avec une mentalité aussi minimaliste, mais plutôt comme quelqu'un de très sage. D'ailleurs, j'ai fait en sorte qu'on en sache le moins possible sur lui. Car... quand tu ouvres un livre, tu aimes savoir tout immédiatement du personnage ou tu préfères découvrir certains détails en le lisant ?


• La troisième question est très intéressante. La sceau scelle déjà en partie le pouvoir de Tezzeret, son aura en est aussi touchée. Enfin, dans un monde comme Ydrasil et vu ses antécédents, il vaut mieux pour lui qu'il se cache (son aura aussi, donc) et observe. Nous avons donc quelqu'un qui dégage une forte aura, assez pour qu'on lui propose d'intégrer l'armée.... Mais pas assez pour que les Dieux interviennent. Aussi, "Le Consortium n'est pas mort" et celui-ci agit dans l'ombre. 


-> Cependant, j'avoue que c'est un point faible de l'histoire, dois-je le modifier (et c'est à toi que je pose la question. Smile ) ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tumulghor
Dieu des Chênes et
des Arbres anciens
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Mar 3 Juin - 20:51

C'est justement pour cela que j'en appelle au pouvoir décisionnel de l'un de nos chers fondateurs. La question n'est pas de savoir si c'est possible mais si l'univers l'admet, ce qui est bien différent. A la manière d'un auteur qui instaure les règles de son monde, je ne peux me permettre de dire que les fleuves s'écoulent vers la mer si à l'inverse, selon le créateur, l'inverse se produit. =P

D'un point de vue personnel je pencherais sur le oui sur certains détails mais ceux-ci étant liés à des règles dont j'ignore la finalité me contraignent à attendre l'intervention du haut du gratin. Donc pour le moment, il est inutile d'apporter la moindre modification à ta fiche. Nous attendrons un petit peu les renforts avant d'agir en ce sens.  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sareth de Kérangal
Âme errante
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/04/2014
Royaume : Ydrasil

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Mar 3 Juin - 21:10

Nous sommes d'accord et c'est d'ailleurs ce que j'ai cherché à dire, vieux chêne. ^.^


Sareth, enfant : Je me suis demandé, est-ce que tu peux te reproduire ? Si oui, *léger sourire* tu le fais avec les arbres ?  What a Face 


Edit by Tumul' : Ben comme tout le monde, j'ai pas de glands pour être stérile ! Suffit d'avoir le vent en poupe. =P


Edit de Sareth : Razz, Sur la fin de l'histoire, je modifierai la partie sur l'intégration de Sareth sur Ydrasil car je pense que tu as raison. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphomoth
Maître du Tolväar
Dieu de la Putréfaction
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 07/03/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Jeu 5 Juin - 20:21

Après une lecture très longue - mais pas désagréable, et aussi avec l'aide de tes réponses apportées à Tumulghor - j'ai très vite accroché au personnage. Déjà, je vais commencer par mon coup de cœur sur les compétences magiques ( psychiques ici ). Bien réfléchies, et bien dosées, ça ne laisse pas de doute quant à leur utilisation parcimonieuse ^^

Ensuite, pendant la lecture de l'histoire, j'ai du m'y reprendre à plusieurs fois pour avoir des repères dans l'espace et dans les descriptions mais en fait, là aussi, c'était finalement compréhensible.

Comme Tumulghor, le fameux partage de corps entre toi et Tezzeret me paraissait un peu tarabiscoté, sachant qu'un dieu a quand même une certaine puissance, donc pour occuper le corps d'un mortel, faudrait qu'il la réduise à un quasi néant. Mais comme je viens de voir cela avec Nodalie, qu'il y a déjà un certain background derrière Tezzeret qui l'amène jusqu'à ton personnage, c'est tout bon. Je n'avais pas très bien saisi le concept d'Ethéré corrompu puisqu'il l'est déjà de part son existence en Tolväar , mais en vue de ce qu'il va se passer...

En tous cas, je valide, je te fais confiance pour l'emploi de la présence de Tezzeret en toi comme d'un élément de narration constructif ^^ Et puis je pense qu'on te laissera la liberté de créer sa fiche prédéf, nous y jetterons seulement un oeil lorsqu'elle sera conclue ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tumulghor
Dieu des Chênes et
des Arbres anciens
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   Jeu 5 Juin - 23:36

Sur ces fins mots, j'ai donc le plaisir d'apposer mon sceau de l'ultime bataille ! Victoire, te voilà officiellement en droit de rechercher des compagnons de route. Ta couleur te sera attribuée par l'un de nos dirigeants !

Welcome to the HIIIIIGHWAY TO HEELLL !!  drunken 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On m'appelait le "Baron" [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On m'appelait le "Baron" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Elle s'appelait Sarah ......de TAtiana de Rosnay
» Saint-Wandrille-Rançon - BARON
» chrysler le baron 2.2 L GTC turbo
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: Registre des personnages :: Présentations :: Présentations validées
-