AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Celle-qui-Marche-Seule (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catherine
Sorcière Enchanteresse
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/05/2015
Royaume : Silraen

MessageSujet: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Mar 12 Mai - 1:04


   

Catherine

   
Sorcière Enchanteresse

   
HISTOIRE 


"La Perle D'Ydrasil"



Celle que l’on appelle aujourd’hui Catherine, est née sous le nom d’Azelaëlle. Fille ainée, et héritière de la richissime famille de Valpanelli.

Les de Valpanelli, étaient une des familles les plus puissantes et les plus riches de Silraen. Ces hybrides immortels avaient fait fortune dans le commerce de tissus rares et précieux. Ils confectionnaient grâce à leur magie des tenues somptueuses et hors de prix, notamment en soie. En effet ils amélioraient et protégaient leurs élevages de vers à soie grâce à leur magie. En quatre générations, ils étaient devenus une des fortunes les plus importantes de tout Silraen. Il s'agissait à la base d'hybrides, que certains auraient pu qualifier de "ratés", résultat du croisement entre un dragon et un hybride, ils étaient, et restent, tout à fait incapables de se transformer en dragon. Ils avaient toutefois hérités de leur lointain ancêtre reptile, une semi-immortalité et une magie puissante. En effet ils étaient de talentueux magiciens, qui avaient choisi de se concentrer sur la magie blanche, la lumière. Le but de cette famille semblait être de rapprocher le plus possible d’Ydrasil.  Aussi rejetaient-ils toute forme de magie liée à autre chose qu’à la lumière et sa pureté divine. Ils vivaient ainsi selon des principes très stricts, supposés les rapprocher de la pureté. La seule entorse à ce régime était l'élevage des vers à soie, origine et base de leur immense fortune.

Famille assez nombreuses au départ, ils parvinrent à protéger leur prétendue pureté en se mariant entre cousins ou avec d'autres hybrides aux pouvoirs équivalents.

Néanmoins, bien qu'ils soient dotés de l'immortalités, il finit par ne rester qu’un couple, Isdael et Alaxielle. Les grands parents, sœurs, cousins, avaient tous disparus dans des circonstances plus ou moins mystérieuses. Malgré leur soit-disant pureté, l’appât du gain avait mené la famille à se déchirer, et les luttes intestines finirent par avoir raison de leur nombre, bien que les réserves d‘or demeurent toujours au beau fixe.

C’est pourquoi la fille ainée des de Valpanelli fut si choyée et sur-protégée durant toute son enfance. Elle était l’héritière de cette dynastie richissime et beaucoup tous les espoirs de ses parents reposaient sur elle. Pour éviter toute dispute sur l’héritage, son frère cadet fut destiné à servie Anwyn, dans l’armée Ydrasili.  

Afin qu’elle soit la plus pure possible, elle grandit dans la propriété familiale située à Ydrasil sur la place du marché.

Au départ, la jeune fille combla ses parents, gentille et douce, montrant un talent certain pour la magie blanche. En grandissant son talent pour la magie se confirma, tout comme sans splendeur. Svelte et fine, ses cheveux dorées étaient tels des rayons de soleils, et ses yeux en amandes avaient le bleu d'un ciel sans nuages. Elle était si belle qu’on la surnommait  la « perle d’Ydrasil ». Fille modèle, elle étudiait sérieusement, et sa bonté était aussi grande que sa beauté.

Promise très tôt à Erael, aîné d’une famille importante de Sylveride, bien que moins riche, le beau jeune homme semblait être le partit parfait pour une si belle et talentueuse jeune femme. Le futur couple était le plus en vue de Sylveride.  

Mais derrière toute cette lumière et cette beauté, derrière cette vie parfaite et les sourires éblouissant que la "perle d’Ydrasil" distribuait généreusement, la jeune fille aspirait à d’autres horizons. Sa vie parfaite et toute tracée ne lui convenait guère, elle finit par la tenir en horreur, médusée de ne faire que se plier aux désirs de ses parents, sans jamais pouvoir rien décider pour elle-même. En secret, elle commença à pratiquer la magie, non le dans le seul et unique but de soigner comme il convenait pour une fille de bonne famille, mais à des fins plus agressives. Blasphème suprême elle apprit en cachette à utiliser sa magie à la façon des silreani, pour influencer la faune et la flore. 

Un mois à peine avant son mariage, elle se rendit avec ses parents à Sylveride, pour une mission commerciale. Durant l’une des soirées, elle rencontra un hybride, nouveau serviteur employé par ses parents. Elle se laissa facilement séduire par le jeune homme qui avait rarement rencontré de créature aussi belle, et elle ne tarda pas à lui abandonner sa pureté, trop contente de pouvoir l’offrir à un autre que son époux, à quelqu’un qu’elle avait elle-même choisit, même sur un coup de tête. Malheureusement, les jeunes tourtereaux, imprudents, furent surpris par les parents de Valpanelli. Le père, Isadael entra dans une rage folle contre sa fille. Non seulement elle se livrait à un inconnu alors qu’elle devait épouser un des meilleurs partis de la ville, très prochainement, ce qui revenait à annuler le mariage, mais en plus elle couchait avec un hybride, indigne de la pureté de la famille. Lorsqu’il vit que sa fille, la fameuse perle d’Ydrasil n’était pas désolée mais au contraire fière d’elle, et qu’elle répondait que jamais elle n’aurait voulu passer sa vie avec Erael, il proféra des menaces, et devint même violent, toute sa rage tournée contre le jeune hybride qui n’en menait pas large. Sous le coup de la peur, Azelaëlle utilisa sa magie contre son père.  Ses parents comprirent avec horreur que leur fille était loin de répondre à leurs critères de pureté.  


Ayant peur des sanctions qui pourraient tomber et rongée par la culpabilité d’avoir attaqué son père, la jeune femme fugua et alla se réfugier au Tolväar où elle pensait pouvoir échapper à la fureur de ses parents et au destin qu’on tentait de lui imposer.

Malheureusement pour elle, qui avait toujours vécue dans un cocon sur et à l’abri de tout mal, rempli uniquement de lumière et de pureté, elle n’avait pas songé que ce qu’on racontait sur le Tolväar était faux. La réalité était bien pire.

"Katherina, la Succube Ardente"



Fuir au Tolväar, fut surement la pire des idées. Elle se rendit à Sivgardun où elle se pensait en sûreté par rapport à sa famille. Bien qu’elle ait tenté de se cacher sa beauté ne tarda point à attirer les regards… et plus encore. Mendiante dans les rues de la ville de la corruption, ce qui devait arriver arriva. A peine une semaine après son arrivée à Sivgardun, elle s’engageait dans une maison close. Au moins elle y serait payée et moins exposée à la violence que dans la rue. Sa beauté lui garantit une certaine popularité auprès des clients dont elle se serait bien passé. Changeant de nom, voulant couper tout lien avec Ydrasil et sa famille elle se fit appeler Katherina, suggestion d ‘une de ces collègues de fortune. Son succès lui valut le surnom de « succube ardente ». Cette vie ne lui plaisait pas, mais elle n’osait tenter de s’échapper. En effet toujours rongée par la culpabilité pour avoir attaqué son père elle pensait qu’elle méritait ce qui lui arrivait. Abusée, violentée, elle était soumise aux moindres caprices des clients, et dans le Tolväar ceux-ci pouvait être très…particuliers.

Le Tolväar la changea. Ses cheveux se ternirent jusqu’à devenir bruns foncés. Ces yeux bleus s’assombrirent énormément et elle perdit l’éclat qui semblait autrefois toujours l’animer. Ces changements n’altéraient en rien sa beauté, ils la rendirent tout juste moins voyante aux yeux des clients.

Elle ne trouvait un peu de réconfort que dans la pratique de la magie. N’ayant désormais plus besoin de se cacher elle apprit de nouvelles choses, au contact des autres catins et de quelques clients du bordel. Elle apprit même beaucoup de choses. Les mâles devenaient beaucoup moins intelligents après le « combat ». Entre les fidèles des dieux du chaos, les elfes noirs, les sorciers et autres magiciens en tout genre, elle finit par amasser une masse de connaissances assez importante. Le temps aidant, elle osa de nouveau se défendre. Il faut dire qu’elle en avait les moyens désormais. La vie au bordel, et à Sivgardün devint dès lors, bien plus supportable. A tel point qu’elle se prit de nouveau à rêver d’Ydrasil, elle qui s’était longtemps interdit ne serait-ce que d’y songer, trop perdue dans sa culpabilité

Elle prit la décision de quitter le Tolväar, lorsqu’elle se rendit compte que la gueule du chaos commençait aussi à influer sur son comportement. En effet, au cours d’une nuit agitée avec plusieurs clients qui devinrent un peu trop violent, elle se défendit avec bien plus de vigueur que nécessaire. L’un des hommes fut assez grièvement blessé. Elle se rendit compte qu’elle avait même ressentit un plaisir malsain lorsque l’homme avait hurlé de souffrance.  Les hommes partirent sans demander leur reste et personne ne lui tint rigueur de cet incident, monnaie courante dans ce royaume de la débauche. Toutefois, Katherina, ne voulait pas devenir ce genre de personnes, qui prenaient plaisir à faire souffrir les autres. Elle avait toujours voulu la liberté mais jamais elle n’avait souhaité la violence.  Paradoxalement, alors qu’elle subissait depuis plus de deux ans les violences des clients au quotidien, cette même violence lui semblait insupportable dès lors qu’elle en était l’origine.

Elle partit très vite après cette mésaventure. Elle n’avait plus peur de se défendre désormais et finalement rien ne l’empêchait vraiment de partir si ce n’est sa propre peur. Mais elle avait plus peur de devenir une vraie Tolväarienne que de retourner là où sa famille pourrait la retrouver.



"Catherine, La Sorcière Enchanteresse"



Elle parcouru longtemps les terres silraeni avant de choisir de s’établir à Saelm.  Longtemps elle erra dans le désert des mirages, se nourrissant de la lumière du soleil qu’elle avait enfin retrouvée. Elle voyagea également plusieurs semaines sur la mer de saphir. Ces nouvelles étendues immenses au paysages dégagés et paisibles étaient pour elle une véritable renaissance. Elle avait enfin l’impression d’être elle-même.

Après plusieurs mois d’errance, elle choisit de s’établir dans le petit village de Saelm, dans la partie ouest des plaines verdoyantes. Il s'agissait d'un petit village dont les habitants étaient pour la majorité des hybrides ayants des traits plus ou moins prononcés liés aux plantes.

Avec l’argent qu’elle avait gagné dans ces anciennes « fonctions » elle acheta une minuscule maison au centre du village. Personne ne voulait la racheter car le précédent propriétaire, était un hybride un peu fou qui s’était suicidé là.

Au départ, alors qu'elle se fit connaitre sous le nom de Catherine, elle était peu appréciée. Mystérieuse louche et trop belle pour être une simple mortelle comme elle le prétendait, afin de cacher sa réelle identité. Mais on ne tarda pas à la traiter de Sorcière. Elle-même, ne fit rien pour faire taire les rumeurs. Certains villageois la surprirent en train de pratiquer la magie, ou de parler aux animaux ce qui ne fit que renforcer les rumeurs. Certains villageois assez braves venaient parfois la voir pour obtenir une formule magique ou un remède contre tel ou tel mot. Catherine, puisque tel était son nom désormais, les aidait contre un peu d’argent ou d’autres menus services.

Au bout de quelques mois, on tint dans le village pour aussi sur que le soleil se lèverait le lendemain que Catherine, était une sorcière. On l’appelait désormais la Sorcière Enchanteresse, en référence à sa beauté ou Celle-qui-marche-seule, car il n’était pas rare de la voir marcher seule dans les bois à la nuit tombée.

Ce n’est qu’au bout de plusieurs mois passés dans le village qu’elle fut réellement acceptée, suite à un tragique événement. Une horde de fugolls, surement plus ou moins égarés, attaqua le village. Ils étaient peu nombreux, mais Saelm comptait moins de deux cents habitants dont aucun n’était militaire ou ne savait réellement se battre. Les fugolls auraient pu faire un carnage, mais ils furent arrêtés par Catherine. Elle parvint à assommer l'une des bêtes de Saphomoth et elle la sacrifia afin de transformer temporairement Erael en une créature redoutable qui tua les fugolls. 

Désormais les villageois la considèrent comme une vraie habitante de Saelm. Ils la craignent toujours pour certains mais elle n’est plus perçue pour une menace pour le village. Le fait qu'elle est récolté quelques crânes, dents et peaux de fugolls après le carnage a quelque peu atténuer son aura de sauveuse.

Aujourd’hui elle est peu présente au village car quasiment toujours en vadrouille. En tant que sorcière, il lui est facile de trouver de la nourriture et de l’eau, elle donc pas besoin de grand-chose, tant que le climat reste clément, son bâton, la compagnie d’un corbeau… et elle erre et découvre les paysages enchanteurs de Silrean.

Elle n’a plus peur. Ydrasil et les splendeurs de l’île qu’elle regrette de ne pas avoir plus exploré dans a jeunesse lui manquent parfois. Mais elle est heureuse à Saelm. Elle ne rêve pas de vengeances et n’en veut pas à sa famille. Elle réalise avec le recul que ce qui lui est arrivé est en partie sa faute, et vivre dans le remord ne l’a mené nulle part, au contraire. Ainsi elle préfère vivre le moment présent et profiter de chaque rayon de soleil, d’un courant d’air frais, de la beauté d’une fleur ou du chant d’un oiseau. Après son séjour à Sivgardun, elle sait comme ces choses sont précieuses.

Toutefois elle n’est pas tout à fait sereine : les fugolls l‘inquiètent. L’attaque récente qui a eu lieu à Saelm pourrait bien ne pas être un incident isolé. Mais Catherine sera prête à défendre sa terre bec et ongles. Elle qui a connu l’enfer du Tolväar est prête à se battre pour ne pas le laisser gagner Silraen.


   

Identité

GROUPE :
Immortel
MÉTIER :
Sorcière 
RACE :
Hybride
 
ROYAUME :
 Silraen
NAISSANCE/PARENT(s) :
 Isdael et Alaxielle de Valpanelli, riches marchands, hybrides originaires de Silraen
ÂGE :
24 ans
SEXE :
Féminin

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES :
 

Hybride, Catherine est d'une grande beauté, qui apparaîtra souvent inhumaine, révélant sa nature d'hybride. Si sa magie doit être redoutée, elle n'est pas une combattante d'exception. Elle maîtrise quelques bases dans l'usage de la dague et du bâton, les armes qu'elle porte toujours avec elle. Sa dague lui sert surtout a accomplir des rituels. Son bâton est en réalité un sceptre, un long bout de bois surmonté d'une pierre de quartz de la taille d'un poing. Ce sceptre n'est pas magique en lui même mais Catherine renouvelle régulière les enchantements qui l'entourent. Ainsi elle peut l'utiliser pour maintenir à distance un ennemis ou pour le projeter sur quelques mètres. Un bracelet d'argent, cadeau d'un démon du Tolväar qui appréciait énormément ses "compétences", entoure souvent son poignet ou son avant bras. Elle peut le transformer en un serpent qui lui obéira au doigt et à l’œil. La taille et la puissance du venin dépendront de l'énergie qu'elle choisit de mettre dans le bracelet pour le réveiller.   

CARACTÉRISTIQUES MAGIQUES :


 Descendante d'une puissante lignée, Catherine est une sorcière très talentueuse. Ses pouvoirs sont surtout liées à la nature, faune et flore. Autrefois, elle utilisait ses pouvoirs de façon instinctive mais ceux ci se limitaient à la magie blanche la plus pure, les soins, comme le désiraient ses parents. Capable de communiquer avec les animaux, elle les utilise souvent. Bien qu'elle ait gagné en puissance et en connaissances, elle a désormais besoin de temps et souvent de mots pour utiliser ses pouvoirs. Elle doit mettre en scène des rituels pour créer des enchantements sur le long terme ou utiliser une magie puissante. Elle crée des incantations et réalise des potions, grâce à ses connaissances des plantes, vestige de son éducation. Ses pouvoirs ne marchent de façon instinctive que dans une très moindre mesure. Elle n'est plus capable d'utiliser la magie blanche de soins.
 
AUTRES CARACTÉRISTIQUES :
 

La sorcière est en permanence accompagnée d'un corbeau, qu'elle appelle Erael, comme l'homme qu'elle aurait du épouser il y a maintenant plusieurs années. Elle a sauvé ce dernier d'une mort certaine, alors qu'il était tombé du nid étant petit. Depuis il l'a suit partout et lui fait par des moindres "potins forestiers".

DESCRIPTION PHYSIQUE :

 
Catherine est une jeune femme à la beauté époustouflante. Grande et svelte, un œil attentif peut déceler dans sa démarche délicate ou dans sa tenue parfois hautaine, qu'elle a reçu une éducation stricte et complète dans sa jeunesse. De longs cheveux noirs et lisses tombent sur une chute de rein qui a fait tourner bien des têtes. Son visage fin, ses pommettes hautes et ses lèvres pleines renforcent son apparente jeunesse. Ses yeux sombres sont d'un bleu abyssal. Sa peau douce et pâle, tire parfois sur une couleur légèrement verdâtre, la encore du fait de sa nature hybride. Toute en finesse et en grâce, c'est son physique qui lui a valu le surnom d’enchanteresse, là où ses pouvoirs lui ont valu le surnom de sorcière. D'où le nom par lequel elle aime se désigner de "sorcière enchanteresse".

Catherine est bien souvent très légèrement vêtue, dans des tissus amples qui ne gênes pas ses mouvements. Une multitude de bracelets et autres colliers pendent autour de son coup ou entourent ses poignets. La plupart du temps, elle a sur les épaules une fourrure ornée de plumes noires, ou une peau de bête 

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :
 

Catherine est une jeune femme indépendante, éprise de liberté. Souvent dans la lune, c'est une grande rêveuse qui aime plus que tout voyager et découvrir de nouveaux paysages. Amoureuse de la nature elle s'évertue à entretenir et soigner la faune et la flore qui entoure le village de Saelm où elle a élu domicile.

Celle-qui-marche-seule est en réalité rarement seule. En effet, elle est constamment accompagné par une multitude d'animaux. Elle communique avec ces derniers, et les soigne, par des moyens autres que la magie.

Secrète et mystérieuse, elle n'a pas vraiment d'amis. Elle a complètement coupé les ponds avec tout ce qui a trait à sa famille. Toutefois elle n'est pas associable et elle était même joyeuse et adepte de farces en tout genre lorsqu'elle était plus jeune.

Ydrasil lui manque parfois mais elle est heureuse à Silraen. Si elle ne souhaite pas faire le mal et tient en horreur la violence gratuite, elle n'hésite plus à se défendre farouchement lorsqu'elle est en danger et n'a pas froid aux yeux.

SIGNE PARTICULIER :
 
À propos de vous

   
Petit DC, parce qu’avec mon autre personnage c’est compliqué de voyager n’importe où pour rencontrer des gens…


Test RP

Un court petit rp est souhaité pour les rôles importants, afin de vous aider à vous immerger dans votre personnage. De plus, cela nous aidera à percevoir votre style d'écriture Smile Cette partie est facultative pour le reste des rôles.
©️ _Viviie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine
Sorcière Enchanteresse
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/05/2015
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Sam 23 Mai - 23:42

double post pour préciser que ma fiche est terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïla Irkièl
Prêtresse des dieux de Silraen
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/06/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Dim 24 Mai - 11:04

Re-bienvenue avec cette jolie sorcière ! Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Lun 25 Mai - 16:51

Quelle étrange petite créature ! (dit-elle.. quelle blague x) )
Alors, allons-y... *fait craquer ses doigts*
L'histoire est intéressante, mouvementée, juste dosée. Malgré une nature d'hybride avec du sang de Dragon, il n'y a pas d'abus visible de ce côté ci. ("Oué, j'ai du sang de Dragon, je vais tous vous poutreeeeeeeer !")
J'aime beaucoup cette évolution de ton personnage, même sur un laps de temps relativement court. A voir quelle sera la place de Catherine dans la guerre qui se prépare !

Personnellement je ne vois pas ce qui pourrait empêcher la validation de cette petite ^^. J'appose donc mon sceau (de la mort qui tue) et je laisse le soin à Nek de donner son avis et de conclure (ou non) cette validation ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Hiergon
Dieu des Maladies
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/07/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Mar 2 Juin - 12:03

Youpi ! Merci bien merci bien !

Bien stylé ce petit sceau de la mort qui tue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Mar 2 Juin - 22:25

Le sceau du pouvoiiiiiiiir mouhaha !
Hé Nékèpoire, nous avons besoin de toi du coup ! (enfin, surtout de ton sceau xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Nékèpech
Dieu de la Souffrance
et du Désespoir
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 27/04/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Mer 3 Juin - 17:37

Tous les détails ont été réglés sur la CB. Bravo pour ce magnifique personnage de sorcière, j'aime particulièrement son style 8D

Tu connais le chemin, Catherine!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine
Sorcière Enchanteresse
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/05/2015
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   Mer 3 Juin - 17:51

hehe ! Merci bien l'ami ! 
Mais ton style n'est pas mal non plus soit dit en passant ;P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Celle-qui-Marche-Seule (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celle-qui-Marche-Seule (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: Registre des personnages :: Présentations :: Présentations validées
-