AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nékèpech
Dieu de la Souffrance
et du Désespoir
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 27/04/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]   Lun 25 Jan - 14:56


L’air était vicié…
 
L’atmosphère qui régnait dans cette vallée des Terres arctiques était tout à la fois oppressante et malsaine. La dureté du gel, et la morsure du froid avaient laissé place à un sentiment de malaise intense, pour toutes les formes de vie aux alentours. Panthères des neiges, ours polaires, bouquetins laineux… toutes ces créatures fuyaient devant la masse noirâtre qui se frayait un chemin à travers la brume, et à travers la glace. Les nuages au-dessus de la paisible vallée se muèrent en cumulus grisonnants, suivant comme son ombre l’un des personnages les plus honnis ayant jamais touché le sol de Silraen… Dans sa forme de long serpent éthéré, aussi noir que la nuit lorsque la lune s’absente, le Cruel avançait, vile Puissance de la Ruine, rampant avec sournoiserie entre les congères et les blocs de glace…

Nékèpech, le dieu de la Souffrance et du Désespoir, s’arrêta au milieu de nulle part. Il savait que c’était en ces lieux qu’il pouvait la trouver. Il l’avait vue, dans le reflet de la Coupe. Tout semblait se dérouler à son avantage, comme il l’avait prévu, et sans aucune fausse note. Une étape importante de la guerre allait se jouer ici-même, et dépendrait tout autant de lui, que de celle qu’il allait invoquer en ces lieux. S’élevant du sol, la masse ombreuse commença tout doucement à reprendre sa forme originelle, celle d’un grand homme effilé, à la peau anthracite, portant un masque énigmatique sur le visage. Son sourire carnassier était la seule chose que le masque ne dissimulait pas. Une fois complètement métamorphosé, le Prince des Larmes observa un instant de silence et de calme, dans ces contrées gelées et dominées par le froid… Tout ceci lui rappelait Caducie. La fragile déesse, amoureuse de son Maître. Pourtant, dans ce désert glacé, tout semblait taillé pour être impitoyable envers la Vie… Et Nékèpech aimait ça.


Son rictus s’étira encore un peu plus, et ses mains s’élevèrent dans le ciel. Les nuages noircirent encore plus, annonçant comme de l’orage, sans pour autant que la moindre étincelle ne sorte. Ce signal aurait pu alerter les dieux du Silraen, si seulement il ne se trouvait pas dans l’un des lieux les plus perdus des Terres Primales. Soudain, un fin filet de brume noire et opaque se détacha des nuages, et vint se perdre dans l’une des mains grande ouverte de Nékèpech. Ses longs doigts crochus regardèrent de plus près la forme que prenait soudain le nuage d’ébène. Une femme… une Ethérée… le Cruel sourit. Elle était bien ici. Hiergon aussi, avait vu la Coupe. Peut-être que lui aussi, viendrait tenter sa chance et aider Nékèpech. Peut-être fallait-il bien être deux pour réussir...
 
Son second bras s’abaissa, et son long et fin index s’arrêta près de son visage, avant de pointer vers l’horizon, comme pour désigner quelque chose de lointain. Un vent sec se leva soudain, alors que le bout du doigt de Nékèpech devenait de plus en plus noir, et irradiait de puissance maléfique. Le bout du doigt du Prince des Larmes appelait quelqu’un. Quelqu’un à qui il avait infligé tourment et humiliation, avant de la réduire en esclavage… sous liberté conditionnelle. A présent était venue l’heure de respecter son serment. Elle n’avait pas le choix. Elle était piégée. Et le Régent du Tolväar, lui, adorait ça. Son sourire démoniaque se mut en un petit gloussement moqueur, à mesure qu’il sentait que son sortilège fonctionnait, et que la marque qu’il avait laissée sur Shäara traînait littéralement, et inexorablement, son corps vers lui.
 
« Venez à moi, celles qui toutes deux partagez la même enveloppe. Shäara, Yaphel. L’heure est venue pour vous d’honorer votre promesse. Je vous invoque en ces lieux… »
 
Dans quelques temps, la silhouette de l’Ethérée serait visible. Dans quelques temps, elle rappliquerait, une douleur cuisante au bras, qui contenait encore ce fameux tatouage indélébile… Et dans quelques temps, il faudrait qu’elle serve la pire immondice à laquelle ces contrées n’aient jamais eu affaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiergon
Dieu des Maladies
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/07/2014
Royaume : Tolväar

MessageSujet: Re: Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]   Jeu 4 Fév - 20:19

Le strident vrombissement  de la nuée de mouches perturba le silence de l’étendue glaciale. Se dirigeant d’abord à l’instinct, l’essaim finit par virer vers la gauche, là où le ciel commençait à s’assombrir.

Ça commençait.

La sinistre silhouette, tâche d’encre noire au milieu de l’étendue immaculée, était le but ultime de la nuée. Néképèch, le Prince des Larmes qui psalmodiait alors qu’une forme brumeuse se formait autour de ses mains, tendues vers le ciel.

Tournoyant sur lui-même, les mouches s’agglutinant les unes sur les autres, l’essaim devient une haute silhouette noire, encapuchonnée. Des mains squelettiques et blanchâtres sortaient des amples manches du nouvel arrivant. A part ça, rien n’était visible de lui. Pourtant Le Cruel avait sans aucun doute reconnu Hiergon, dieu des maladies et corégent du Tolvaär.

L’Infection Pernicieuse avait vu sa curiosité attisée par leur petite excursion dans les appartements de Saphomoth. Il ne savait pas réellement de quoi il retournait ici, mais il tenait à être témoin des évènements sur le point de se produire. Il était révolu le temps des expériences, à attendre passivement que le grand cornu se décide à agir.

Les mots n’étaient pas nécessaires pour expliquer sa présence ici, aussi Hiergon se contenta de rester derrière le Prince des Larmes en silence, en attendant la fin de l’invocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shäara
Etoile noire des Lumières
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 21/05/2014
Royaume : Silraen

MessageSujet: Re: Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]   Ven 5 Fév - 11:36

Une immense fatigue pensait sur les épaules de l’Ethérée. Avachie contre le dos écailleux de l’ange des vents, elle se laissait porter. Son esprit se faisait gouffre, incapable de maintenir une pensée cohérente. Elle était là, Elle était restée… Sa mère, sa sauveuse, celle qui lui avait donné une chance de vivre.
La nouvelle était telle que Shäara ne parvenait pas à refaire surface. C’était mécaniquement qu’elle avait embarqué pour ce vol et tout aussi instinctivement qu’elle maintenait ses mains sur ses plaies. Le sang continuait de couler, lui octroyant un teint blafard plus blanc que neige. Elle ne devait qu’à l’habilité du Dragon de ne pas glisser pour aller embrasser la terre ferme. Finalement, succombant à ce trop-plein de sentiments, l’Ethérée s’endormit.

Néanmoins, ce repos tant nécessaire fut interrompu au bout d’une dizaine de minutes. Quelque chose de brulant s’amusait à effleurer sa peau. La douleur d’abord, puis l’appel, immédiat et brutal. Shäara voulut hurler lorsque son corps se mit à se mouvoir sans son consentement, mais aucun son ne traversa ses lèvres. Seuls ses yeux, écarquillés par la panique, parvinrent à exprimer sa peur.

Une seconde de plus et elle fut arrachée à l’esprit des vents. Un étau implacable s’était refermé sur son bras et la trainait sur les routes du ciel. Elle ne chut pas comme un bloc jeté dans le vide et traversa à vive allure cet espace intangible. La vitesse devint folle, lui ôtant toute possibilité de détailler le paysage. La sensation était détestable, mais bien plus encore, elle entraina une nouvelle transformation physique chez la jeune femme. Ses cheveux se firent ombres, à l’image d’un ciel sans lune. Sa peau, si blanche, se teinta de velours noir parcouru de sillons plus noirs encore. Le Tolväar appelait le Tolväar…

Cette course effrénée à travers le temps prit fin brusquement. À pareille vitesse, le corps de la jeune femme aurait dû se disloquer en touchant le sol mais il n’en fut rien.  Poupée manipulée jusqu’au bout des doigts, elle flottait à présent paisiblement devant l’être qui l’avait appelée. Son cœur rata un mouvement tandis qu’une vague de haine déferlait dans sa bouche. Yaphel fit face à ce Dieu putride alors que Shäara fondait son esprit dans un méandre oublié de son âme.

« Toi bien sûr ! Qui d’autre aurait pu user de manières si peu courtoises ! »

Non, l’Ethérée n’avait pas peur, sachant son destin scellé entre les bras des tourments. Elle faisait face, comme lors de leur première rencontre. Cependant, Yaphel parvenait à calmer les pulsions meurtrières qui lui hurlaient d’agir. Face à un dieu, elle n’avait aucune chance, mais si celui-ci n’était pas seul…

En effet, une autre engeance des bas-fonds se tenait aux côtés de Nékèpech. Simple spectateur ou acteur en devenir, il ne fallait tout de même pas sous-estimer sa force.

« Il est donc l’heure de remplir ma part du contrat, je t’écoute, dis-moi ce que tu veux. »

Ces mots qu’elle tenta d’exprimer avec calme transpiraient de haine. Cet être n’était qu’une source de répulsion et de colère ! Mais elle se devait de ne pas aggraver la situation, pour Shäara… Elle sentait l’âme de sa sœur vibrer d’inquiétude, troublée par cette rencontre oubliée. Mais il y avait autre chose, un sentiment de peur bien plus vif et récent. L’envoyé des cieux… Yaphel comprit à cet instant que sa sœur espérait que le Dragon n’ait pu les suivre. Que pourrait cet être de légende face aux plus noires créations du Tolväar ? Rien, absolument rien…

La jeune femme baissa la tête et ferma les yeux. Du sang frais continuait de maculer ses épaules mais il n’était aucunement la source de cet état. Elle cherchait, dans les torrents du vent et des glaces à l’entendre. Le battement de ses ailes, le souffle puissant de ses entrailles, son museau féroce pourfendant le ciel. Ou plutôt, elle espérait ne pas percevoir ces sons. Malheureusement le destin décida en ce jour que ce vœu ne serait pas exaucé.




Ps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithanya.deviantart.com
Zëma'Khaal
Ronge-Monde
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 21/01/2015
Royaume : Aucun

MessageSujet: Re: Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]   Jeu 25 Fév - 14:38

Le silence s'était installé, les berçant tous deux depuis leur départ. Zëma'Khaal s'était élevé rapidement au-dessus de la brume de givre qui couvrait les terres arctiques, jusqu'à flotter dans les cieux dépourvus de nuages, avançant au rythme régulier de ses puissants battements d'ailes. La voix inconnue de son esprit était demeurée muette, comme s'il avait pu la rêver. ce qui n'arrangeait pas son humeur, déjà massacrante.

Mais tandis qu'il cheminait, l'esprit encore dominé par les tempêtes folles de son ire déchaînée, une tâche noire vint déformer l'horizon. La formation fut si rapide et si troublante que le dragon ne mit pas bien longtemps à comprendre. Seul un être de nature divine pouvait causer tel phénomène, et il savait. Il savait depuis que l'éthérée avait prononcé ce nom, avait exposé au grand jour le jeu infâme auquel le trouble-fête se livrait avec elle. Chantage. Manipulation. Soumission, esclavage ! Seulement, ses pensées furent interrompues quand elles revinrent vers leur objet premier : Shaära.

Le poids de l'étoile avait disparu. Malgré l'épaisseur de l'armure d'écaille, il ne ressentait plus son contact sur son échine. Trahison ! Il vit ainsi le point minuscule du corps trainé par magie dans les courants aériens. Deux vols en chute libre en moins d'un jour, voilà de quoi faire détester les ascensions au plus chevronné des guerriers...

Avec un hurlement furieux, le noir s'arracha à sa course nonchalante pour gagner dix fois sa vitesse, transpercer le firmament de son corps d'obsidienne jusqu'au tourbillon sombre qui présageait la venue du Cruel. L'avait-il enlevée ? Séquestrée ? On ne volait pas le trésor d'un dragon impunément ! Le fond de sa gorge se réchauffa brusquement, laissant couver la naissance d'un brasier volcanique. Dieux, une race maudite entre toutes ! Ce qu'il pouvait les haïr ! Leur seule présence était synonyme de perturbations, de problèmes, d'anormalité. Avait-il réellement été des leurs un jour ? Zëma'Khaal se jurait que si tel avait été le cas, il n'était venu en ce monde que pour y mettre l'ordre... ou un terme. Ces créatures ne méritaient que le mépris et la destruction.

Le rugissement roula en échos contre la glace, se répercutant d'un bout à l'autre de la vallée. Il n'avait pas l'intention de se cacher, quand bien même cela eu été possible avec une taille pareille à la sienne.

Perdus dans la neige, telles deux gouttes de suie troublant sa pureté originelle, deux entités honnies parmi toutes se tenaient là, eux seuls savaient pourquoi. Dans un tonnerre sismique, les quatre membres de l'écailleux frappèrent le sol du val gelé, faisant s'écrouler les congères des flancs en furieuses avalanches. Elles étaient là elles aussi : il avait vu juste. La venue des renégats coïncidaient avec les dires de l'éthérée. Le dieu avait fait joué ses fers. Lui, était là pour les briser.

" Maudits ! Qui que vous soyez, fils indignes de Nasil, sachez que celles que vous tenez entre vos griffes sont sous ma protection ! L'étoile tombée des cieux ne vous appartient pas ! "

Sa gueule béante avait fait rouler les mots vers les deux divins plantés dans le verglas. Lui, peur ? Il avait cessé de comprendre ce mot le jour même de sa naissance. Seuls restait le fiel, l'amertume et la rage qui le consumaient aussi sûrement que son feu noir ne consumait le monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une promesse est une promesse... [Shäara & Zëma'Khaal & Hiergon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roch Voisine - La promesse
» Promesse d'embauche pour remplaçante
» avis occitane riz rouge (enfin mais promesse tenue) !
» jeanne D'ARC
» promesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
 :: .
-